Rugby – Afrique du Sud : Retour des entraînements collectifs avec contact

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneAutresRugby

Rugby – Afrique du Sud : Retour des entraînements collectifs avec contact

L’horizon se dégage pour les rugbymen sud-africains. Après un mois de préparation sans contact, ils pourront reprendre les entraînements collectifs avec contact dès cette semaine. 

C’est une décision qui fait du bien même si elle ne concerne que sept équipes professionnelles. Il s’agit des Bulls, des Lions, des Sharks, des Stormers, des Cheetahs, des Pumas et des Griquas. Après un mois de séances sans contact, ces formations ont été autorisées, par SA Rugby, à reprendre les mêlées cette semaine. «Les équipes ont travaillé d’arrache-pied avec une formation sans contact au cours des cinq dernières semaines, et une fois le test final Covid-19 réussi, elles pourront passer à la vitesse supérieure la semaine prochaine», a déclaré vendredi Jurie Roux, PDG de SA Rugby, dans un communiqué.

Une bonne nouvelle pour les franchises sud-africaines, privées de compétitions depuis l’interruption de la saison en mars à cause de la pandémie de Covid-19. Cette autorisation est donc la seconde phase du processus de reprise pour les équipes qui se préparent depuis juillet avec des entraînements sans contact. «Une fois que nous aurons finalisé tous les plans pertinents et que nous nous serons alignés sur notre partenaire de diffusion, nos sponsors, nos franchises et autres parties prenantes, nous confirmerons le calendrier de la reprise», souligne le document du patron de SA Rugby.

Mais en dépit de son enthousiasme, Jurie Roux se montre tout de même très prudent face à l’instabilité de la situation sanitaire. «Avec les conseils du gouvernement et en travaillant très dur avec nos diverses parties prenantes, nous avons jeté un coup d’œil et planifié notre retour à la compétition, qui se rapproche chaque jour. Mais nous sommes également très conscients des pièges associés à cela et nous savons que les choses peuvent changer du jour au lendemain.», poursuit-il. Mais la perspective d’une reprise des activités du monde de la balle ovale est déjà une bonne nouvelle pour les Sud-africains.

Jean-Charles MAMBOU

 

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com