fbpx
LIVE
13

MATCHS DU JOUR 13

14H00 Al-Merreikh Al-Sudan - Al Ahli Tripoli
06H26 USM Alger - ES Sétif
06H26 ASO Chlef - JS Saoura
06H26 CR Belouizdad - US Biskra
06H26 JS Kabylie - Paradou AC
14H30 NC Magra - RC Arbaâ
06H26 AS Forces Armées Royales de Rabat - Olympic Club de Safi
06H26 Ittihad Riadhi de Tanger - Wydad Athletic Club
06H26 Renaissance Sportive de Berkane - Moghreb Athlétic de Tétouan
06H26 Raja Club Athletic de Casablanca - Hassania Union Sport d'Agadir
17H00 Union Touarga Sportif - Sporting Club Chabab Mohammédia
14H00 AS Rejiche - AS Soliman
14H00 Union Sportive de Ben Guerdane - Etoile Olympique Sidi Bouzid

Mauritanie : Amir Abdou en cinq mots

Le technicien comorien (49 ans) est le nouveau sélectionneur des Mourabitounes. Il prend les commandes de la Mauritanie après avoir passé huit ans sur le banc de la sélection de son pays qu’il a menée en huitième de finale de la CAN 2021, sa première participation. Voici cinq déclarations chocs de celui qui a enregistré à la tête des Cœlacanthes 11 victoires, 16 nuls et 18 défaites.

Amir Abdou.
Amir Abdou.

«Stricte continuité»

«Aujourd’hui, si j’ai décidé de quitter ce poste de sélectionneur après huit années, c’est qu’il me semble important de ne pas tomber dans le piège de la stricte continuité. Il faut parfois bousculer les lignes et oser le changement pour écrire de nouveaux chapitres. Il ne s’agit pas de ‘quitter l’aventure’. Mais en tant que bâtisseur, j’ai la sensation que la mission a été accomplie. Que ce soit avec cette progression sportive ou encore ce splendide parcours lors de la Coupe d’Afrique des nations.» (Amir Abdou annonce de sa démission, 24 février dernier)

Marseille

«Marseille a été notre terre d’accueil. (…) On vivait dans les quartiers nord dans une culture comorienne. Et il y avait une rivalité avec les Algériens. Avec notre qualification et leur élimination, il y a eu du chambrage (rire). Si tu fais Comores-Algérie, tu remplis le Vélodrome. Le foot, c’était pour nous le sport le moins cher.»  (l’Equipe du 24 janvier)

Débrouille

«J’ai récupéré le poste (de sélectionneur des Comores, ndlr) en 2014 car Henri Stambouli s’était rétracté. J’ai hésité, l’équipe n’avait pas joué depuis deux ans. Je regardais sur internet s’il existait des Comoriens. Et il fallait trouver les numéros de téléphone (rire). C’était la débrouille.» (l’Equipe du 24 janvier)

«Forts et courageux»

«Ce match est très important pour nous. Nous avons fait deux bons matchs contre le Gabon et le Maroc, mais la chance n'a pas été de notre côté. J'ai dit aux joueurs de considérer cela comme si c'était la finale. Le Ghana est une très bonne équipe, mais nous ferons de notre mieux. Nous n'avons rien à perdre et nous devons être forts et courageux.» (Conférence de presse d’avant-match, 16 janvier)

«Magique !»

«Il faut vraiment féliciter le peuple comorien. C’était magique ! J’étais au bout des larmes pendant l’hymne tellement j’étais ému de voir beaucoup de monde dans ce nouveau stade. Cette atmosphère a galvanisé nos joueurs. Ils ont répondu présents. On a démontré à l’Afrique entier que la sélection comorienne avait du talent. Il faut continuer dans ce lancé et encore progresser.» (Novembre 2019, après le nul 0-0 contre l’Egypte en qualifications de la CAN 2021)

Qualification

«Les Comores ne peuvent plus se cacher. On ne peut plus dire qu’on va faire le strict minimum. On veut faire mieux que les éditions précédentes. Avec les joueurs, on s’est donné comme objectif une qualification à la CAN 2021. Mais dans un premier temps, on veut intégrer la phase de groupes des qualifications de la Coupe du Monde 2022 pour une meilleure visibilité.» (Août 2019, avant le match contre le Togo en qualifications de la CAN 2021)

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🇦🇴 Les Palancas Negras seront les seuls représentants africains dans le dernier carré. Ils ont battu le Brésil.

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-des-amputes-langola-en-demi-finale-le-maroc-et-la-tanzanie-out/

#SNA

🟢 Ce week-end, 2 clubs maliens doivent recevoir leurs matchs de compétitions interclubs de la CAF au Stade du 26 Mars de Bamako. Petit problème : l’enceinte doit accueillir les célébrations du Maouloud d’un groupement religieux.
🔗 https://sportnewsafrica.com/a-la-une/mali-imbroglio-autour-du-stade-du-26-mars/

#SNA

🇲🇦 Vice-championnes d’Afrique, les Lionnes de l’Atlas ont souffert face à la Pologne et ne se rassurent pas avant la Coupe du monde féminine

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-2023-f-le-maroc-sincline-lourdement-en-amical/

#SNA

🟢 Il faudra aller chercher Ons Jabeur chez elle, intenable au tournoi de Monastir. La n°2 mondiale ne compte pas décevoir ses nombreux supporters.

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/jasmin-open-une-ons-jabeur-etincelante-passe-en-quarts-de-finale/

#SNA

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram