fbpx
French VERSION

Mondial 2022-Algérie : affaire Andy Delort, Nice plaide non coupable

Soupçonné d’avoir provoqué la décision de sa nouvelle recrue, Andy Delort, de mettre entre parenthèses sa carrière internationale, l’OGC Nice jure le contraire. Explications.

Andy Delort.
Andy Delort.

L’Algérie affronte le Niger, ce vendredi 8 octobre, pour le premier de leurs deux face-à-face des troisième et quatrième journées des qualifications du Mondial 2022. Une victoire permettrait aux Fennecs, leaders du Groupe A, de prendre une bonne option sur la qualification au tour final de la compétition et, accessoirement, peut-être, de fermer, au moins temporairement, le chapitre Andy Delort. L’absence de l’attaquant de l’OGC Nice de la liste de Djamel Belmadi, le sélectionneur algérien, a rythmé leur préparation. Et le club de l’attaquant de 29 ans vient d’en rajouter une couche.

Commençons par le début. Quelques jours en arrière, Andy Delort décide de geler sa carrière internationale, le temps, laisse-t-il entendre, de se faire une place au soleil à Nice qu’il a rejoint cet été. Mais cette franchise de l’ancien Montpelliérain a fait sortir de ses gonds le sélectionneur algérien. Et Djamel Belmadi n’a pas manqué de dire son courroux au concerné. Le ton était d’ailleurs monté lors de la séance d’explication entre les deux hommes. Et le froid s’est installé.

Nice de près Nice de loin mêlé à la décision d’Andy Delort ?

Au cours de la conférence de presse de publication de sa liste pour la double confrontation avec le Niger, le sélectionneur des champions d’Afrique est revenu sur cet épisode. Et visiblement, sa colère n’était pas retombée : «Il (Delort) m’envoie un message il y a quelques jours en me disant qu’il privilégie son club parce qu’il veut réussir ce challenge et devenir un titulaire à part entière, car il estime devoir se battre avec Dolberg et Gouiri. Et pour ça, il devait mettre l’équipe nationale entre parenthèses mais uniquement pendant un an.»

Belmadi ajoute : «J’ai discuté avec son directeur sportif qui m’a expliqué souhaiter que ses internationaux africains ne fassent pas la CAN. C’est oral. On n’est pas obligé de l’accepter.» L’entraîneur des Fennecs évoque, dans la foulée, un document qui empêcherait aux Algériens de Nice de jouer la Coupe d’Afrique.

L’OGC Nice, par la voix de son directeur sportif, Julien Fournier, a rejeté ces accusations. Contacté par L’Equipe, ce dernier est d’abord revenu sur sa discussion avec Belmadi, évoqué en conférence de presse par le sélectionneur algérien. Il précise d’abord : «C’est moi qui ai appelé Djamel, on a toujours eu de très bons rapports par rapport à Hichem (Boudaoui) et Youcef (Atal), et on a le souci d’avoir de bonnes relations avec les sélections.»

Ensuite, Fournier partage l’objet de son appel avec le technicien algérien. Il assure : «Je savais que Djamel avait eu une discussion houleuse avec Andy, je voulais lui donner la position du club. Si, on nous pose la question, évidemment que nous préférons qu’il reste à Nice. Comme la plupart des autres clubs. Mais on a toujours montré le plus grand respect pour l’Afrique et ses sélections, et Djamel parle certainement sous le coup de la colère. Pour la CAN, il y a problématique de calendrier, mais chaque joueur est libre ou pas d’y aller. Ça les regarde.»

«Egoïstement, ça nous arrange» que Delort zappe la CAN (Julien Fournier)

Le directeur sportif de Nice a martelé que son club n’a exercé aucune pression sur Andy Delort ni inscrit dans le contrat de ce dernier une clause qui lui interdirait de jouer la CAN. Fournier : «C’est mal connaître Andy de penser qu’on peut lui mettre la pression. Ce n’est pas parce que Belmadi dit quelque chose que ça devient la vérité, car Andy est allé au rassemblement de septembre (1re et 2e journées des qualifications du Mondial 2022). Egoïstement, ça nous arrange, mais on n’est ni de près ni de loin mêlé à ça. Quant au document dont parle Djamel, c’est illégal de le signer, et donc sans valeur. Jamais ça ne nous a effleuré l’esprit.»

De toute façon, Delort ne sera pas à la CAN du Cameroun (du 9 janvier au 6 février 2022). Mais il risque de ne pas revenir en sélection tant que Belmadi en tiendra les rênes. Mais l’attaquant niçois, en préférant se consacrer à son club, semble prêt à prendre le risque de compromettre son avenir chez les Fennecs. Même s’il s’empresse de préciser qu’il n’a pas mis un terme à sa carrière internationale.

«C’est le fruit d’une longue réflexion dont j’ai pu faire part à Djamel lors d’une discussion entre hommes. Je ne rentrerai pas dans les détails car c’est une discussion que je souhaiterais garder privée», prévient Andy Delort.

Les arguments d’Andy Delort

Mais l’international algérien justifie sa décision par le souci d’optimiser sa carrière professionnelle, invoquant «beaucoup de paramètres qui entrent en compte». Il cite «tout d’abord, et c’est très important», sa situation en sélection. Sans le dire ouvertement, Delort fait ainsi certainement référence à sa position, pas très confortable, dans la hiérarchie des avant-centres de l’Algérie. Avec seulement quatre titularisations en onze apparitions (2 buts), il vient en effet après Baghdad Bounedjah (21 buts, 45 sélections) et Islam Slimani (36, 76 sélections).

«A côté de cela», le buteur niçois convoque son âge : «Je vais avoir 30 ans dans deux jours (il est né le 9 octobre 1991) et je suis à un moment charnière : je viens d’arriver dans un club où l’exigence et la concurrence sont beaucoup plus élevées, je veux mettre toutes les chances de mon côté.»

Au moment de fermer le dossier, Andy Delort a exprimé un souhait : «J’espère simplement que mon choix sera compris, les gens savent que je suis quelqu’un d’entier, qui donne toujours tout. Ce choix est important pour moi cette saison, mais je ne prends pas ma retraite internationale.»

Il est fort probable que si Djamel Belmadi reste longtemps sur le banc de l’Algérie, cette retraite sera forcée.

La Rédaction

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram