fbpx
French VERSION

Boycott anti-racisme : le football anglais défie les réseaux sociaux

Premier League : le football anglais observe un weekend sans réseaux sociaux pour dénoncer le racisme en ligne contre les footballeurs.

Depuis ce vendredi 30 avril à 15h (UTC), le football anglais boycotte les plateformes de réseaux sociaux telles que Facebook, Twitter et Instagram. Le mouvement durera quatre jours. Il prendra donc fin lundi 3 mai à 23 h 59 (UTC). Cela signifie que durant tout le weekend les Africains ne pourront pas suivre en ligne les exploits des stars du continent évoluant en Premier League.

Cette décision pointe le racisme et les autres discriminations subis par les footballeurs sur les réseaux sociaux. L’UEFA et des personnalités comme l'ancien footballeur Samuel Eto'o la soutiennent.

Ce qui est attendu des entreprises de réseaux sociaux

Dans un communiqué, le patron de la Premier League, Richard Masters, explique que le football anglais, à travers ce boycott, crie son ras-le-bol face à un phénomène qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Il veut « souligner que les entreprises de médias sociaux doivent faire plus pour éradiquer la haine en ligne, tout en soulignant l'importance d'éduquer les gens dans la lutte continue contre la discrimination ».

Masters martèle que « le comportement raciste sous quelque forme que ce soit est inacceptable et les abus épouvantables que les joueurs subissent sur les plateformes de réseaux sociaux ne peuvent pas continuer ».

Premier League : Sadio Mané, Naby Keïta…

Avant cette mobilisation inédite du football anglais, des stars du ballon rond comme Thierry Henry avaient donné le ton. Elles avaient décidé de se désabonner des réseaux sociaux, exigeant une régulation plus stricte.

Ces derniers mois, malgré la mobilisation autour du mouvement Black Lives Matter, né aux Etats-Unis après l’assassinat de George Floyd, les actes de racisme contre des footballeurs de couleur s'enchaînent.

Exemple : début avril, après leur élimination en quarts de finale de la Ligue des champions par le Real Madrid, trois joueurs de Liverpool, Sadio Mané, Naby Keïta et Trent Alexander-Arnold, ont été la cible de propos racistes sur les réseaux sociaux.

Sport News Africa

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram