fbpx
, , , ,

Burkina Faso : les athlètes en ordre de marche pour Paris 2024

Le Burkina Faso sera présent aux JO 2024 avec au moins cinq athlètes qui ont déjà déroché leur qualification sur la base de leurs performance réalisées et jugées conformes aux minimas. L'heure est à la préparation du grand rendez-vous prévu à Paris. Mais comment ces sportifs se préparent-ils ?

Marthe Yasmine Koala, la locomotive de l’athlétisme féminin du Burkina Faso.
Du 26 juillet au 11 août 2024, les couleurs du drapeau du Burkina Faso seront représentées à la 33ème édition des Jeux Olympiques. Jusqu’à présent, cinq athlètes burkinabè sont officiellement qualifiés sur la performance réalisée et jugée conformes aux minimas pour représenter le pays des Hommes intègres aux JO de Paris 2024 dans un mois et une  semaine.
Trois disciplines ont validé leurs tickets, à savoir l’athlétisme grâce aux performances de Hugues Fabrice Zango et Marthe Yasmine Koala, le sport pour personnes handicapées avec Rahinatou Moné et le Taekwondo grâce à Fayçal Sawadogo et Ibrahim Maïga.
Ces athlètes ne négligent pas les détails de leurs préparatifs. Que ce soit à travers leur préparation personnelle ou une compétition collective, ils essayent de performer au maximum à quelques semaines de ce rendez-vous planétaire. C'est le cas de la locomotive de l’athlétisme féminin du Burkina Faso, Marthe Yasmine Koala : «Je peux dire que ma préparation se passe assez bien. J’essaie de faire comme je peux pour être bien en forme le jour J. Ma discipline étant le saut en longueur, avec le coach, on met beaucoup l’accent sur la force, la vitesse et la technique. Ce sont les trois aspects sur lesquels je travaille quotidiennement pour espérer une bonne performance aux JO».
L'Allemagne, terre de préparation pour Faysal Sawadogo
Tout se passe également bien pour le vice-champion d’Afrique de taekwondo dans la catégorie des moins de 68 kg, Ibrahim Maïga : «Tout se passe pour l’instant bien. Je poursuis ma préparation actuellement en Côte d’Ivoire. J’ai encore une compétition bientôt. Après ça, j’ai un camp d’entraînement pour être en possession de toutes mes armes. Passées ces étapes, nous nous donnons rendez-vous aux JO».
Quant à l'homme qui a intégré, il y a quelques semaines, le top dix des taekwondoistes du monde dans sa catégorie, Faysal Sawadogo, il s'active aussi pour être au mieux de sa forme : « Moi en tout cas j’ai fait mon programme de préparation avec mon staff ici en Allemagne en fonction des réalités et des ambitions. Ils sont tous au courant de mon projet de préparation pour Paris 2024 ».
Les championnats d'Afrique d'athlétisme comme dernière chance
D'autres sont encore en quête de leur minima même si la participation reste le plus important. Douze (12) parmi ces athlètes se sont envolés pour les championnats d'Afrique d'athlétisme seniors qui auront lieu du 21 au 26 juin à Douala au Cameroun.
La biennale de l'athlétisme africain qui est l'une des dernières grandes compétitions avant les JO Paris 2024 s'annonce très relevée avec la participation des meilleurs athlètes du continent.
Hugues Fabrice Zango, triple champion d'Afrique et champion du monde au triple saut et Marthe Yasmine Koala, championne d'Afrique au saut en longueur feront le déplacement à Douala juste avant les JO de Paris 2024.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram