fbpx
French VERSION

CAN 2021-Ambroise Oyongo : « Un seul favori, c’est le Cameroun »

Longtemps éloigné des terrains en raison de blessures, Ambroise Oyongo va disputer sa quatrième CAN avec le Cameroun, à domicile. Alors que le Sénégal et l’Algérie sont présentés comme de sérieux prétendants au titre, le Lion Indomptable prévient les autres sélections. Pour Oyongo, le Cameroun est l'unique favori de cette CAN. 

De notre correspondant au Cameroun

Ambroise Oyongo avertit les autres sélections

Longtemps éloigné des terrains et de l’équipe nationale du Cameroun, vous êtes de retour juste à temps pour disputer la CAN 2021. Quels sentiments vous animent en ce moment ?

Ambroise Oyongo : Lors de mon retour il y a quelques semaines, j’ai vite senti que j’avais beaucoup manqué à mes coéquipiers. Tout le monde était content de me voir. Et vous savez, il n’y a pas qu’à mes coéquipiers que j’ai manqué, mais au public camerounais aussi. Je suis heureux d’avoir retrouvé ces sensations. Je remercie aujourd’hui l’entraîneur qui m’a permis de revenir en sélection.

Avez-vous déjà eu le temps de récupérer votre statut de grand animateur de la tanière des Lions indomptables ?

(Rire). L’animation, c’est quelque chose d’innée chez moi. Je ne force rien. Je sais mettre de l’ambiance, je sais rassembler tout le monde, apporter la bonne humeur. Mais après, il faut dire que danser et chanter sont des choses qui font partie de la vie en sélection. Ce n’est pas l’apanage d’un seul joueur. Il suffit que l’un de nous entonne un chant, et tout le groupe suit. Ça crée des liens et surtout, ça nous permet de nous mettre en condition et de ne pas laisser la place à la pression.

« Nous allons jouer à fond notre football pour gagner ce tournoi et rendre notre peuple fier »

Avant le retour en sélection nationale, il y a également eu le retour à Montpellier après un prêt plutôt compliqué du côté de Krasnodar en Russie. Comment avez-vous vécu ce passage à vide ?

Au début, c'était vraiment difficile. Je ne m’entendais plus avec l’entraîneur à Montpellier avant de partir en prêt. Je suis allé à Krasnodar pour avoir du temps du jeu, mais ça ne s’est pas très bien passé en raison d’une blessure contractée peu de temps après mon arrivée. Une fois encore, j’ai passé plusieurs mois à l’infirmerie. Mais la chose positive que je retiens, c’est que les dirigeants de Montpellier m’ont soutenu pendant ces moments difficiles. Ils ont vraiment été proches de moi. J’avais l’impression d’être leur enfant. Ils m’ont repris et moi de mon côté, je me suis remis au travail. Grâce à Dieu j’ai recommencé à jouer. Il faut dire que ce sont des moments par lesquels tout footballeur est appelé à passer. Le plus important, c’est de savoir les gérer.

Justement, comment on fait pour ne pas craquer, quand on sait qu’on va être consigné à l’infirmerie pendant 7 mois, voire plus ?

Ambroise Oyongo : C’est une situation qui est très difficile. Quand on est footballeur, c’est difficile d’être loin des terrains et de devoir regarder les autres jouer chaque semaine. Il faut être fort mentalement et surtout avoir des pensées positives. Il faut se dire que c’est quelque chose qui peut arriver à tout le monde, et se mettre en tête qu’il faut travailler dur pour revenir plus fort. Quand on est positif, on ne voit pas le temps passer. C’est un peu ça ma philosophie.

A quelques jours du coup d’envoi de la CAN 2021, comment se porte l’équipe nationale du Cameroun ?

Tout se passe très bien en ce moment. La génération actuelle des Lions indomptables a une joie de vivre particulière. En plus, c’est une génération de joueurs qui travaillent dur, qui sont vraiment déterminés à soulever des montagnes. Pour beaucoup, c’est la première participation à une CAN et ça se voit qu’ils ont envie de la gagner. C’est un bel état d’esprit qui anime tout le monde. Il y a une concurrence entre les joueurs, mais elle est saine, elle est constructive. Surtout que tout se passe dans le respect, la discipline et la bonne humeur.

« Trois objectifs en tête : gagner, gagner et gagner »

Le Cameroun va affronter le Burkina Faso, l’Ethiopie et le Cap-Vert au premier tour de cette CAN. Laquelle de ces trois nations vous semble la plus redoutable ?

On respecte toutes les équipes. Il n’y en a pas une qui soit moins redoutable que les autres. On a une histoire avec le Burkina Faso et le Cap-Vert, mais on ne va pas sous-estimer l’Ethiopie. Dans une CAN il y a toujours des surprises. Il vaut mieux rester à fond sur nos gardes et se dire qu’aucune équipe ne doit être prise à la légère.

Comment allez-vous aborder cette compétition ?

Ambroise Oyongo : Nous allons aborder cette compétition avec tout le sérieux et l’engagement nécessaires. Vous savez, porter le maillot national impose une certaine obligation de résultat. Nous sommes 28 joueurs, mais d’autres auraient aussi aimé être à notre place. Nous devons donc prouver que nous méritons la chance qui nous est donnée. Nous allons jouer à fond notre football pour gagner ce tournoi et rendre notre peuple fier.

Gagner la CAN 2021, est-ce vraiment possible devant des favoris comme l’Algérie et le Sénégal ?

Les experts et autres commentateurs sportifs sont libres de faire leurs analyses et de classer l’Algérie et le Sénégal au rang de favoris de cette CAN 2021. Mais pour moi, il n’y a qu’un seul favori, c’est le Cameroun. En allant à cette CAN nous aurons trois objectifs en tête : gagner, gagner et gagner.

Propos recueillis par Kigoum WANDJI

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

#CAN2021 Sa prestation sera particulièrement suivie. Le Gambien Pape Bakary Gassama sera l'arbitre du choc entre la Côte d'Ivoire et l'Algérie. Le "monsieur finales" de la CAF #CIVALG https://sportnewsafrica.com/a-la-une/can-2021-bakary-gassama-sifflet-sous-pression-avant-cote-divoire-algerie/

#CAN2021 Kaba Diawara agacé par les questions autour du système tactique de la Guinée https://sportnewsafrica.com/breve/can-2021-guinee-le-coup-de-gueule-de-kaba-diawara-sur-le-schema-tactique/

#CAN2021 Pour Patrice Beaumelle, Côte d'Ivoire - Algérie sera "un match électrique" https://sportnewsafrica.com/can-2021/can-2021-patrice-beaumelle-ce-sera-un-match-electrique/

#CAN2021 "L'équipe n'a pas été très convaincante"
Amani Yao prudent pour la Côte d'Ivoire avant d'affronter l'Algérie #ALGCIV https://sportnewsafrica.com/a-la-une/can-2021-groupe-e-lalgerie-au-pied-du-mur/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram