fbpx
LIVE
15
French VERSION

MATCHS DU JOUR 15

13H00 Young Sport Academy Bamenda - Fauve Azur Elite FC
13H00 Union Sportive de Douala - Panthère Sportive du Ndé
13H00 PWD de Bamenda - OFTA FC
13H00 Renaissance FC de Ngoumou - Dragon Club de Yaoundé
14H30 Bamboutos de Mbouda - Fovu Club de Baham
14H30 Yafoot FC (Yaoundé FC II) - Eding Sport FC de la Lékié
15H00 Djiko FC de Bandjoun - Racing de Bafoussam
15H00 Tonnerre Kalara Club de Yaoundé - Canon de Yaoundé
15H00 Stade Renard de Melong - Colombe Sportive du Dja et Lobo
15H00 Avion Academy FC - New Star de Douala
15H00 Union des Mouvements Sportifs de Loum - Cotonsport de Garoua
17H00 Les Astres FC de Douala - APEJES Football Academy
13H00 Dynamo de Douala FC - Lion Blessé de Fotouni
16H30 ENPPI Club - Ghazl El Mehalla
17H00 Club Olympique de Bamako - Afrique Football Élite

CAN 2021  - Cameroun : Karl Toko Ekambi, ou l’art de répondre aux critiques

L’attaquant camerounais, Karl Toko Ekambi a inscrit son premier doublé avec l’équipe nationale jeudi face à l’Ethiopie (4-1). Une fois encore, il aura fallu qu’il soit sous le feu des critiques pour réagir sur le terrain.

Karl Toko Ekambi Cameroun CAN 2021
Karl Toko Ekambi a inscrit dans cette CAN son premier doublé avec le Cameroun

Face à l’Ethiopie jeudi en match comptant pour la deuxième journée de la CAN 2021, Karl Toko Ekambi n’a pas seulement brillé par ses fulgurances techniques. Mais aussi et surtout par un doublé historique. Son premier sous le maillot de l’équipe nationale du Cameroun. Forcément, il y a de quoi être heureux. «C’est mon premier doublé avec l’équipe nationale et je suis d’autant plus content parce que c’est à une CAN et en plus, à la maison», se réjouit l’attaquant de 29 ans en conférence de presse.

Outre la victoire 4-1, le joueur de l’Olympique Lyonnais a quitté le stade d’Olembé avec une récompense entre les mains : le trophée de l’homme du match. Une consécration pour le natif de Paris (France), auteur d’un match XXL. S’il a apporté du dynamisme dans les actions de son équipe par ses accélérations et ses dribbles, il a surtout été un poison pour la défense adverse. D’abord avec cette tête imparable pour l’égalisation (1-1, 8e). Ensuite, une autre qui trouve le poteau (40e). Et enfin, un autre but, cette fois d’une puissante frappe, après avoir envoyé valser trois défenseurs (4-1, 67e). Les Walyas n’y ont vu que du feu. «Je suis un peu plus en confiance au sein de l’équipe, confie Karl Toko Ekambi. J’essaie de réitérer les performances réalisées en club. J’espère pouvoir y aller jusqu’au bout».

La pression comme remontant

Et pourtant, pour réaliser de telles performances avec le Cameroun, «KTE» a besoin d’un «remontant» : la pression des médias et du public. C’est en effet quand il est sous le feu des critiques que l’ancien Angevin réagit le mieux sur le terrain. Un constat qui n’a pas échappé à Valery Gweha Ikouam. «Après sa petite performance contre le Burkina Faso, la presse n’a pas été tendre envers Toko Ekambi. Or il se trouve que c’est lorsqu’un lion est blessé, qu’il devient plus dangereux. Karl Toko Ekambi en est la parfaite illustration», décrypte le journaliste en service chez Allez Les Lions.. «Ces derniers mois poursuit-il, Toko Ekambi a démontré qu’à chaque fois qu’on mettait en doute ses qualités et sa capacité à marquer, il réagissait en perçant des filets. Voyez-vous, quatre jours après avoir essuyé des critiques pour son match contre le Burkina Faso, le voilà double buteur et homme du match».

Un scénario presqu’identique s’est produit le 16 novembre 2021, lors de la réception de la Côte d’Ivoire, en match qualificatif pour le Mondial 2022. Après avoir passé 2 années sans marquer avec les Lions, le lauréat du Prix Marc Vivien Foe 2018 savait qu’il était attendu au tournant. Les fans de l’équipe s’étaient mis en tête de ne pas lui pardonner un autre match stérile. Et ce soir-là, la lumière est venue de Karl Toko Ekambi, unique buteur et «Homme du match» à Japoma (1-0). En club, la tradition est la même. Le Lyonnais a l’habitude de prendre des coups. Et pour lui, la seule façon de répondre, c’est avec un ballon. Jusqu’ici, ça lui sourit plutôt bien.

Kigoum WANDJI

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🏀 La « BAL – Elevate » vise à intégrer 12 pensionnaires de la NBA Academy dans chaque équipe de la BAL.

https://sportnewsafrica.com/a-la-une/franck-traore-charge-programme-bal-elevate-le-futur-du-basket-africain-est-radieux/

À côté des éliminatoires de la CAN, beaucoup d’équipes vont jouer des matchs amicaux en Juin. Pas le Sénégal qui a choisi de s’en passer

https://sportnewsafrica.com/breve/senegal-les-lions-ne-joueront-pas-de-match-amical-en-juin-prochain/

🏸 🇸🇳 Au Sénégal, le badminton se fait de plus en plus connaître. De bonne augure pour le pays qui compte bien figurer dans cette discipline lorsque les Jeux Olympiques de la Jeunesse se tiendront à Dakar en 2026

https://sportnewsafrica.com/autres-sports/senegal-au-pays-des-champions-dafrique-de-foot-le-badminton-se-fraye-un-chemin/

🇳🇬 Le nouveau sélectionneur du Nigérian modifie un peu la liste de joueurs qu’avait fait la fédération avant sa nomination ➡️ https://sportnewsafrica.com/breve/nigeria-jose-peseiro-fait-appel-a-trois-autres-joueurs-dans-la-liste-des-super-eagles/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram