fbpx
LIVE
7

MATCHS DU JOUR 7

15H30 FC Lys Sassandra - CO Korhogo
17H45 Stella Club d'Adjamé - AS Indenié Abengourou
17H15 Olympic Club de Safi - Ittihad Riadhi de Tanger
19H30 Jeunesse Sportive Soualem - Olympique Club de Khouribga
14H00 Stade Tunisien - Espoir Sportif de Hammam-Sousse
14H00 Espérance Sportive de Tunis - CS Sfaxien
14H00 Étoile Sportive du Sahel - US Tataouine

CAN 2023-Qualifications : le changement de calendrier, un champ d'opportunités

Après le report de quelques mois de la CAN en Côte d’Ivoire, pour permettre aux cinq mondialistes de jouer des matches amicaux, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé de modifier le calendrier des qualifications de cette phase finale. Les deux journées de septembre ont été repoussées à mars 2023. Tout sauf une surprise pour les sélectionneurs des autres équipes africaines.

De notre correspondant en France,

Les groupes des qualifications de la CAN 2023
Les groupes des qualifications de la CAN 2023

Les fédérations africaines concernées par la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre), Tunisie et Sénégal en tête, demandaient depuis plusieurs semaines une modification du calendrier des qualifications pour la CAN 2023, et notamment le report des deux journées prévues en septembre, afin de disputer des matches amicaux en vue du grand raout mondial. La décision de la CAF de décaler la phase finale de la CAN ivoirienne de juin-juillet 2023 à janvier-février 2024 a été suivie par une refonte du calendrier des qualifications, lesquels s’achèveront en septembre de l'année prochaine. Les journées 3 et 4, prévues en septembre prochain, ont été reportées à mars 2023, afin de permettre au Sénégal, au Cameroun, au Maroc, au Ghana et à la Tunisie de disputer des matches amicaux.

Savoy (Centrafrique) veut jouer deux matches

Raoul Savoy, le sélectionneur suisse de la Centrafrique, n’a évidemment pas été surpris à l’annonce de ces bouleversements calendaires. «A partir du moment où la phase finale de la CAN 2023 a été décalée, il fallait s’attendre à ce que ce soit la même chose pour le calendrier des éliminatoires, fait remarquer le technicien depuis Bangui où il prépare la double confrontation des Fauves locaux avec le Congo (Brazza) en qualifications pour le CHAN. Certains diront que pour préparer une Coupe du Monde, il vaut mieux faire des matches officiels à enjeu plutôt que de disputer des matches amicaux. Comme la Centrafrique n’est pas concernée par la Coupe du monde, on va donc s’adapter pour jouer des matches en septembre.»

La fédération centrafricaine travaille sur plusieurs pistes. Toutes mènent à des confrontations face à des sélections africaines. «Je sais qu’il y a des pays qui souhaitent organiser des tournois. L’idée, c’est de jouer deux rencontres, contre d’autres africains, afin de préparer les 3e et 4e journées», indique Raoul Savoy.

Pas forcément des adversaires africains pour Neveu (Gabon) et Saintfiet (Gambie)

Si le sélectionneur des Fauves affiche clairement sa préférence pour des adversaires issus de la CAF, Tom Saintfiet (Gambie) et Patrice Neveu (Gabon) ne sont pas sur la même ligne. «Au contraire, ce serait l’occasion de nous mesurer à d’autres équipes, espère Neveu. Je sais que ce ne sera pas possible de jouer contre des Européens, car il y a les éliminatoires de la Ligue des nations, mais j’aimerais bien qu’on affronte des sélections asiatiques, sud-américaines, ou de la CONCACAF, en fonction des opportunités. C’est bien, aussi, de changer. Et jouer, va nous permettre également d’entretenir une dynamique positive, car on ne sait pas s’il sera possible de disputer des matches en novembre.»

Quant au Belge Saintfiet, l’essentiel est de jouer des matches afin de tester de nouveaux joueurs. «Après la CAN, rappelle-t-il, nous avons disputé le tour préliminaire face au Tchad (1-0, 2-2) en mars, puis les deux premières journées en juin contre le Soudan du Sud (1-0) et le Congo (0-1). Hormis le match amical aux Emirats arabes unis fin mai (1-1), je n’aurais pas eu la possibilité de faire des essais sans ce changement de calendrier. On a des joueurs blessés, d’autres qui ont pris leur retraite internationale, et les matches amicaux, peu importe contre qui, sont l’occasion de voir de nouveaux joueurs

Un délai supplémentaire pour les stades à rénover

Le report à mars prochain des matches qualificatifs de la CAN 2023 initialement prévus en septembre, pourraient également permettre aux- nombreux- pays africains en souffrance dans le domaine des installations d’achever les travaux nécessaires au bon accueil des rencontres internationales. «Peut-être pourrons-nous jouer chez nous en mars contre Madagascar, ce qui n’aurait pas été possible en septembre. Le stade de Bangui sera peut-être homologué d’ici là, car il faut admettre que jouer nos matches à domicile sur terrain neutre est un handicap», reprend Savoy.

Une réflexion partagée par Saintfiet, dont l’équipe est ballotée entre le Maroc (contre le Tchad) et le Sénégal (contre le Soudan du Sud), puisque le stade de l’Indépendance à Bakau n’est pas en état d’accueillir des matches internationaux. «Si ce report peut également servir à mettre notre enceinte aux normes, ce sera tout bénéfice», dit-il. Messages transmis aux autorités centrafricaine et gambienne.

Alexis BILLEBAULT

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🟢 L’entraîneur de Nice présente Antoine Mendy, qui vient tout juste de signer son premier contrat professionnel 🗣️: «C’est présentement un latéral droit qui peut jouer dans une équipe évoluant en 3-5-2, en 3-4-3 ou en 4-2-3-1, etc.»

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/onc-nice-un-premier-contrat-pro-et-des-eloges-pour-antoine-mendy/

#SNA

🟢 Enquête SNA 🟢

📰 Immersion dans le football sénégalais pour chercher à comprendre les fortes migrations des joueurs vers d’autres cieux. La principale est bien sûre financière, comme nous l’a avoué le patron du syndicat des joueurs.

https://sportnewsafrica.com/news-football/senegal-foot-local-fuite-massive-des-talents-en-quete-deldorado/

#SNA

🟢 Le retrait de la CAN 2025 des mains de la Guinée ne fait pas que des malheureux. Au Nord, le Maroc se positionne déjà comme candidat sérieux à l’organisation

https://sportnewsafrica.com/breve/can-2025-apres-le-retrait-de-la-guinee-le-maroc-se-positionne/

#SNA

🟢 Blessé avant la trêve, le milieu guinéen a profité du rassemblement du Syli pour retrouver une forme physique. À contrario des entraîneurs qui n’aiment pas voir leurs joueurs aller en sélection, celui d’Anderlecht Felice Mazzu, est particulièrement ravi
https://sportnewsafrica.com/breve/anderlecht-amadou-diawara-retrouve-du-peps-apres-la-treve/

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram