fbpx
French VERSION
,

Côte d'Ivoire: l'État va financer la reprise du foot

Le ministre ivoirien des Sports, Danho Paulin Claude (au centre en verres) entouré des dirigeants du foot ivoirien.
Le ministre ivoirien des Sports, Danho Paulin Claude (au centre en verres) entouré des dirigeants du foot ivoirien.

Le ministre ivoirien des Sports valide le comité de normalisation de la FIF. Danho Paulin Claude appelle les acteurs à faire de la place à la structure imposée par la FIFA. Pour lui, il s’agit plutôt d’une remise en cause de la gestion du football ivoirien. D’après M. Danho rien ne devrait donc ébranler les acteurs du foot ivoirien. Message lancé jeudi lors d’une rencontre avec ces derniers. Mais la grande nouvelle, c’est la décision du gouvernement d’accompagné le processus de reprise des activités.

Les assurances de Danho Paulin

Après plusieurs mois d’arrêt, l’État décide en effet de s’impliquer pour redémarrer la machine. «C'est le président de la FIF, Déhoulé Omer, qui m'a informé que, malgré la saisine du TAS par la FIF contre la FIFA, le comité de normalisation est inévitable. Cette structure va même être installée dans les prochains jours. Je me suis donc dit qu'il fallait prendre d'autres dispositions pour sauver notre football. Car ça fait plus de 6 mois que nous sommes dans l'impasse», assure le ministre ivoirien des Sports.

Pour le premier responsable du sport ivoirien, le plus important reste donc l'union sacrée pour le bien du foot ivoirien. Danho Paulin Claude précise cependant que l’intervention de l’État n’est aucunement une intrusion politique. Il parle plutôt d’une contribution pour sauver les meubles. «Je demande aux dirigeants de club de prendre des dispositions pour reprendre rapidement les compétitions. Des ressources financières seront mises à votre disposition pour ce faire», révèle-t-il.

Une rencontre boycottée par Sory Diabaté

Une annonce accueillie par un tonnerre d'applaudissements, signe d’un soulagement des acteurs du foot ivoirien. Reste maintenant à rassembler toutes les composantes du foot ivoirien autour d’un même objectif. Ce qui est loin d’être gagné. En témoigne le boycott de la rencontre par les partisans de Sory Diabaté, candidat à la présidence de la FIF. Car seuls les pro-Yacine Idriss Diallo et Didier Drogba ont répondu à l’appel du ministre. Ce qui n’a échappé à personne.

Mais, Danho Paulin Claude tout en refusant d’accabler les absents. L’essentiel se situe ailleurs. «Je ne suis pas là pour catégoriser les dirigeants de club. J'ai invité tout le monde. Je suppose donc que ceux qui ne sont pas venus ont leurs raisons que j'ignore. Mais, une chose est sûre, c'est que le ballon doit rouler en Côte d'Ivoire… Nous ne sommes pas là pour gérer les égos des gens et perdre de vue l'intérêt général», martèle-t-il.

Jean-Claude DJAKUS

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram