fbpx
French VERSION
,

Coupe CAF: nuit blanche à Casablanca

L'ambiance était indescriptible à Casa après le sacre du Raja en Coupe CAF

Le Raja la voulait, le Raja a eu la Coupe CAF. Mais que ce fut difficile. Les Verts ont battu samedi soir la JS Kabylie au Stade de l’Amitié de Cotonou (2-1) en finale de la Coupe de la CAF. Cerise sur le sacre : ils égalent au passage le record de victoires de la JS Kabylie, équipe la plus titrée de cette compétition avec trois finales dans son escarcelle.

Mais la rencontre fut pénible pour les Verts. Pourtant, les protégés du coach Lassad Chebbi se sont rapidement facilité la tâche en menant 2-0 avant la 20e minute grâce au duo intenable Soufiane Rahimi et Ben Malango. En seconde période, tout bascule toutefois avec la réduction du score rapide des Algériens (46e). Réduits à dix avec l’exclusion d’Omar Arjoune, les Marocains vont alors souffrir le reste du temps, mais tiendront héroïquement jusqu’au coup de sifflet final.

Stress, joie et soulagement

Dans un café de Casablanca acquis à la cause rajaouie, le match a été suivi avec un stress indescriptible en seconde période. Le but algérien et le rouge d’Arjoune ont plongé la salle dans un silence cathédral. Alors que l’ambiance festive était encore exceptionnelle quelques minutes plus tôt. Les prières s'enchaînent à cet instant et les critiques fusent sur chaque perte de balle du Raja.

Les deux occasions manquées par l’entrant Fabrice Ngoma ne rassurent pas non plus les fans rajaouis. Mais au coup de sifflet final, le grand soulagement peut se voir sur tous les visages jusque-là crispés. Les accolades et autres manifestations de joie s’enchainent sur la place. A quelques mètres, l’ambiance devient encore plus folle sur le célèbre Boulevard Mohamed Zerktouni. Les klaxons continuent jusque tard dans la soirée. Automobilistes et motocyclistes fêtent ce sacre à leur manière. «DimaRaja» scandent des fans aux anges.

Folle ambiance au fief des Verts

Mais cette célébration ne pèse pas lourd comparé à l’ambiance qui a régné au principal fief du Raja, le quartier de Derb Soltane. Les férus se sont aussitôt rassemblés au coup de sifflet final pour célébrer une nouvelle coupe africaine qui sauvera une saison compliquée des Verts.

Dans les principales artères et dans le centre-ville, les automobilistes ne peuvent plus circuler facilement. Les fans de tout âge bloquent tout sur leur passage pour marquer cette soirée historique. Vêtus de maillots du club et munis de leurs drapeaux, ils jubilent toute la soirée. Certains se donnent le droit d’allumer quelques fumigènes pour mettre un peu plus de folie dans cette atmosphère à couper le souffle. La police a été déployée pour empêcher tout débordement.

Les félicitations du Roi

Dans la soirée, le Raja a par ailleurs reçu les félicitations de la première personnalité du Royaume pour ce nouveau titre africain. Dans un message adressé à toute l’équipe, Mohammed VI «salue ce grand exploit continental, qui honore le football marocain et qui vient couronner les efforts continus déployés par les membres de l’équipe, ainsi que la discipline et la compétitivité dont ils ont fait preuve tout au long de ce championnat africain ».

Cette victoire prouve encore la bonne santé du football marocain. Habitués à figurer dans le dernier carré des compétitions africaines, leurs deux plus grands clubs, le Raja et son rival le Wydad, ont également pu garnir leur armoire à trophée ces dernières saisons dans les compétitions continentales.

Mohamed HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram