fbpx
French VERSION

Coupe de la CAF: Le Raja devra renverser des «Pyramids»

 Raja Casablanca
Raja de Casablanca

A l’aller, le Raja n’a pas pu dominer le Pyramids FC (0-0) comme ce fut le cas en phase de groupes (2-0 et 0-3). Mais tout compte fait, les Verts ont gardé leur cage inviolée et ont toutes leurs cartes en main pour disputer une nouvelle finale de coupe africaine. Ce trophée reste très important pour la direction verte après l’élimination surprise de la course à la qualification en Ligue des champions de la CAF, face aux Sénégalais de Teungeuth FC, et en Coupe du Trône face aux FAR de Rabat. Le Raja n’a pas le droit de manquer un nouveau grand rendez-vous africain, histoire de garnir un peu plus son armoire à trophées déjà bien fournie. L’équipe compte à son actif 5 titres de champion d’Afrique (3 Ligue des champions et 2 Coupe de la CAF).

«Big Ben», atout majeur du Raja Casablanca

Pour ajouter une nouvelle ligne à sa collection, elle devra compter sur la bonne forme de son duo d’attaque, Ben Malango et Soufiane Rahimi. L’international congolais, meilleur buteur actuel de la compétition et du championnat national, a inscrit 5 réalisations pour une offrande en Coupe de la Confédération. «Big Ben», comme il est surnommé par les férus, est bien aidé par son compère Rahimi (4 buts et 3 passes décisives). S’ils n’ont pas marqué à l’aller, les deux ont survolé la compétition, notamment contre les Sud-africains d’Orlando Pirates (1-1 et 4-0).

«Big Ben» et Rahimi pèsent à eux seuls 34 buts et 15 passes décisives dans les deux compétitions. Ils seront sans aucun doute les principales menaces contre les Egyptiens. Ils forment d’ailleurs le duo le plus décisif dans les deux compétitions (buts et passes décisives comprises).

Ben Malango-Raja Casablanca

Ben Malango, attaquant du Raja Casablanca

«Le résultat à l’aller, un piège»

Le Raja devra cependant bien gérer certaines phases de jeu. L’enchainement des matchs risque en effet de peser sur le physique des joueurs en cas de prolongation. S’ajoute un autre casse-tête pour le coach : Omar Arjoune, son infatigable milieu de terrain sera suspendu au retour pour cumul de cartons jaunes. A Casablanca, les Verts ont toutefois toutes leurs cartes en main. Car, ils n’ont perdu la moindre rencontre en Coupe de la Confédération. Mieux, ils n’ont concédé qu’un seul petit but face à Orlando Pirates, en déplacement.

Mais pour le coach tunisien Lassaad Chabbi, rien n’est encore joué. «Ce match sera très relevé, car le résultat signé à l’aller garde intactes les chances des deux protagonistes pour la qualification. C’est un résultat piège. Il faut absolument marquer pour passer en finale» a-t-il soutenu devant la presse.

La JSK favorite de l'autre demi-finale

Le Raja a terminé en tête de son groupe devant le Pyramids FC, Nkana, Namungo, sans aucun but concédé. En quarts de finale, les Verts ont dominé Orlando Pirates au retour (4-0) après un nul à l’aller (1-1).

Dans l'autre demi-finale, la JS Kabylie affrontera les Camerounais de Coton Sport. A l'aller à Yaoundé, les Algériens ont pris le meilleur sur les Camerounais (1-2).

La finale de la compétition se déroulera le 10 juillet prochain au Bénin. Le vainqueur empochera 1,1 million d'euros, soit l’équivalent de 687 millions de F CFA. Le finaliste recevra 540000 euros (environ 357 millions de F CFA).

Mohamed HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram