fbpx
LIVE
6
French VERSION

MATCHS DU JOUR 6

19H00 Orlando Pirates FC 0-0 Renaissance Sportive de Berkane
16H00 US Biskra 0-0 Paradou AC
17H00 USM Alger 2-0 CS Constantine
16H00 Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou - Bouaké FC
19H00 Club Olympique de Bamako - Afrique Football Élite
16H30 Club Athletic Youssoufia Berrechid 0-1 AS Forces Armées Royales de Rabat

Coupe de la CAF : l’Exil réussit si bien à l’ASEC Mimosas

En dominant les Nigériens de l’USGN (2-1), le 13 mars dernier, l’ASEC Mimosas a conservé ses chances de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF. Mais cela passera aussi par un bon résultat, dimanche à Cotonou face à Simba SC (Tanzanie), le leader du groupe D.

ASEC Mimosas Coupe CAF
ASEC Mimosas a jusque-là gagné ses deux matchs à domicile... au Bénin

Un lecteur distrait se contentant de survoler les résultats des matches de la phase de groupes de la Coupe de la CAF jurerait que l’ASEC Mimosas dispute tous ses matches à Abidjan. Les Ivoiriens ont en effet dominé les Marocains de la Renaissance Sportive de Berkane (3-1, le 20 février) et les Nigériens de l’USGN (2-1, le 13 mars) avec une certaine aisance, laissant furieusement penser que leur public est tout près d’eux.

Pourtant, c’est à Cotonou, au Bénin, que les joueurs de l’entraîneur français Julien Chevalier accueillent. Un exil qui leur a jusqu’à maintenant plutôt réussi. «L’idéal, ce serait de jouer devant nos supporters, car leur aide est précieuse. Mais nous avons dû nous habituer à évoluer loin d’Abidjan, et cela se passe très bien», relativise Aubin Kramo (25 ans), le milieu offensif de l’ASEC. «Nous avons la chance d’être bien accueillis, de jouer sur une bonne pelouse», intervient Julien Chevalier, l’entraîneur français de l’ASEC. Mais jouer sur terrain neutre engendre des contraintes logistiques, avec des conséquences sur le championnat local, puisque nous accumulons les matches en retard». Sans parler du coût financier que le club ivoirien supporter à cause de cet exil forcé…

Kramo voit en Simba la plus forte des trois adversaires de l’ASEC

Dimanche, au Stade de l’Amitié, le vainqueur de la Ligue des Champions 1998, disputera son troisième match à domicile, face aux Tanzaniens de Simba SC, qui ne le précède que d’un point. La victoire obtenue face à l’USGN, grâce à un doublé du prometteur Karim Konaté (18 ans le 21 mars), a totalement relancé une équipe qui occupait la dernière place avant ce match, et qui a profité de la défaite de Berkane à Dar Es Salam (0-1) pour s’installer juste derrière les Reds of Msimbazi.

«J’ai une équipe très jeune, qui peut parfois manquer de maîtrise, de concentration, mais qui est déterminée, et a envie de bien faire. Il fallait gagner, on l’a fait, mais nous restons humbles», reprend Chevalier. Lequel voit en l’équipe d’Afrique de l’Est la plus forte que l’ASEC a affrontées depuis le début de la phase de groupes. «Nous avions su lui poser des problèmes et rivaliser pendant près de 70 minutes, mais je crois qu’elle a progressé avec son nouvel entraîneur espagnol (Pablo Franco, ndlr), qui a mis en place son plan de jeu.» Un avis partagé par Kramo, impressionné «par la qualité offensive des Tanzaniens et leur capacité à bien tenir le ballon.»

L’ASEC Mimosas, forcément un outsider

En cas de victoire, les Ivoiriens pourraient prendre la tête du groupe avant le déplacement à Berkane, le 3 avril prochain. Avant cette cinquième journée, les quatre équipes peuvent encore espérer se qualifier pour les quarts de finale, une situation que l’on retrouve également dans le Groupe C. Au moment du tirage au sort, effectué le 28 décembre dernier, l’ASEC Mimosas ne faisait pas figure de favori, un statut volontiers accaparé par Berkane et Simba, dont les moyens financiers sont largement supérieurs aux siens. «On savait que ce ne serait pas facile, face à de très bonnes équipes. Notre objectif, c’est de d’abord sortir de ce groupe. Ensuite, nous verrons si nous avons les qualités pour aller plus loin, mais je sais très bien qu’il y a des équipes qui ont l’ambition de gagner cette Coupe de la CAF», poursuit Aubin Kramo, bien conscient qu’en cas de qualification, l’ASEC aura une forte adversité à affronter.

«On ne se projette pas sur ce qui pourrait se passer en cas de qualification, mais sur la possibilité de rester en position d’atteindre les quarts de finale. Ce serait un bel exploit d’y parvenir face à des équipes comme Berkane ou Simba, qui ont des moyens beaucoup plus importants que les nôtres et des effectifs plus expérimentés », conclut Chevalier. Pour l’instant, seuls les Egyptiens de Pyramids FC sont qualifiés, mais ils pourraient être rejoints par quelques poids lourds tels que le TP Mazembe (RD Congo), Orlando Pirates (Afrique du Sud) ou Al Masry (Egypte)…

Alexis BILLEBAULT

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🏆 En finale de la Coupe CAF ce soir, Orlando Pirates et RS Berkane vont s'affronter pour la toute première fois en match officiel.

https://sportnewsafrica.com/a-la-une/coupe-de-la-caf-orlando-pirates-rs-berkane-finale-inedite-enjeux-communs/

La liste du Mali du nouveau sélectionneur Eric Chelle en vue du début des éliminatoires de la #CAN2023

Distancée au classement dans le championnat marocain, le Renaissance Sportive de Berkane compte sur le finale de la Coupe de la CAF pour finir la saison en beauté https://sportnewsafrica.com/a-la-une/rs-berkane-vise-la-coupe-de-la-confederation-pour-sauver-sa-saison/

Hector Cùper fait le ménage au sein de la sélection de RD Congo
Mbokani, Kakuta, Bakambu et Luyindama out pour les éliminatoires de la #CAN2023
https://sportnewsafrica.com/breve/can-2023-rd-congo-cuper-se-passe-de-bakambu-kakuta-et-mbokani/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram