fbpx
French VERSION
,

Élection FIF : le «consensus» se met doucement en place en Côte d’Ivoire

Didier Drogba pourrait être choisi par consensus à la tête de la Fédération de football de la Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire ne devrait pas déroger à la règle lors de l’élection du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Car, c’est devenu la mode. Le mot «consensus» devient désormais le plus usité en Afrique. Après le «protocole de Rabat» qui a porté à la tête de la Confédération Africaine de Football (CAF), le Sud-africain, Patrice Motsepe. Le Sénégal avait pris le relais pour porter au plus haut sommet du football, le président sortant, Augustin Senghor pour un nouveau mandat de quatre ans.

En Côte d’Ivoire, le même mécanisme se met doucement en place. Le «deal» pourrait être scellé  à Yaoundé, lors du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN), ce 17 août .

L’un des candidats à la tête de la FIF, Didier Drogba figure parmi les invités de la cérémonie. Tout comme son challenger à ce poste, Idriss Diallo, ex-collaborateur de Jacques Anouma. Ce dernier est actuel conseiller du président de la CAF, Patrice Motsepe. Une invitation qui suscite d’ailleurs moult interrogations du côté de la Côte d’Ivoire. Méconnu du Gotha du football continental, l'invitation  d'Idriss Diallo interpelle.

 A Yaoundé, pour conclure le «deal»

Mais de sources concordantes, il aurait été convié à ce tirage afin de mettre en marche le consensus. Une nouvelle option prônée  il y a quelques mois, par les présidents de la FIFA, Gianni Infantino, et de la CAF. Avec un modèle calqué sur celui qui a eu lieu à Rabat. Et qui avait abouti à une seule candidature au poste de président de la CAF avec notamment le plébiscite de Motsepe. L'idée serait donc de convaincre Idriss Diallo de «laisser de côté ses ambitions». Afin que le consensus se fasse autour de Didier Drogba pour le poste de président de la FIF.

Quid de Sory Diabaté, ex-premier vice-président de la FIF, lui aussi en lice ? «Sory faisait partie du Comité exécutif  mis à l'écart par la FIFA pour non respect du calendrier électoral. Et remplacé par un comité de normalisation. Il n'est pas trop un problème...», confie ainsi à Sport News Africa, une source. L'interlocuteur de SNA est un proche de Jacques Anouma.

De ce fait la FIFA et la CAF ont alors désigné Anouma, pour rapprocher les candidats Ivoiriens. Le «consensus» s’installe alors toute doucement en Côte d’Ivoire.

Séverin SANH

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram