fbpx
French VERSION

Football féminin : Asisat Oshoala, figure de proue du continent africain

Asisat Oshoala, finaliste de la ligue féminine des champions

Asisat Oshoala écrit sa propre histoire. Comme elle l’avait d’ailleurs déclaré après son prix de la «Meilleure joueuse africaine» au CAF Awards 2019. Et ce dimanche, l'attaquante du FC Barcelone peut entrer un peu plus au panthéon du football féminin africain. Car, elle peut devenir la première africaine à avoir remporté une Ligue féminine des champions.

L'espoir est donc permis pour le numéro 20 des Catalanes. Malgré une blessure au mois de mars dernier, la star des Super Falcons a été décisive cette saison. Sur les huit matchs disputés dans cette compétition, Oshoala a inscrit 4 buts. Elle a également réussi à se classer parmi les meilleures buteuses de la Liga féminine avec 15 réalisations.

Oshoala est sans doute l'une des pièces maitresse de l'attaque Blaugrana. Et pourtant rien ne lui prédestinait au football. Native d’Ikorodo, un quartier pauvre de Lagos, la capitaine de la sélection nigériane a cependant, bataillé dur pour vivre de sa passion. Issue d’une famille musulmane pratiquante, c'était donc inimaginable qu'elle devienne footballeuse.

Des tensions ont même éclaté entre la championne du Nigéria (2014) et sa mère. «Je dois admettre que cela a causé des disputes avec ma mère. Mais, j’ai poursuivi mon chemin» confie-t-elle dans un récit autobiographique, sur le site du FC Barcelone.

Un parcours atypique

La capitaine des Super Falcons semble faire le  meilleur choix  compte tenu de son riche palmarès.  Triple championne d’Afrique en titre, Oshoala fait ses débuts en 2009 au  FC Robo Queens (Nigéria). L'attaquante rejoint ensuite, Rivers Angeles, le club phare du foot féminin du Nigéria. En 2015, Oshoala quitte son pays natal pour déposer ses valises en l’Angleterre.

Elle intègre Liverpool puis Arsenal. La vainqueur de la Coupe d'Angleterre (2016) débarque, après en Chine à Dalian Quanjian. Elle y gagne la Super Ligue féminine chinoise. Oshoala termine également meilleure buteuse avec 12 buts en 2017. De retour en Europe, la meilleure joueuse du Mondial U20 ans en 2014, s’engage avec le FC Barcelone. On était en 2019. Ainsi, démarre la belle aventure en Espagne.

Oshoala impose sa suprématie sur le football féminin africain. Elle rafle tous les prix. Quatre fois «Meilleure joueuse» du continent, elle égale le record de sa compatriote Perpetua Nkwocha. Son rêve est de voir d’autre Oshoala à travers sa Fondation où elle soutient les jeunes filles, désireuses de jouer au football à Lagos.

Amy WANE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram