fbpx
French VERSION

JO 2021-Kipchoge : «C’est dur de courir tout seul»

Le Kényan Eliud Kipchoge.
Le Kényan Eliud Kipchoge.

Le marathon de Tokyo 2021 aura un goût bizarre. Les coureurs devront s’affronter sans sentir la chaleur du public sur le bord de la route. Pour le Kényan Eliud Kipchoge, vainqueur de la course à Rio 2016, cette restriction complique davantage la tâche aux marathoniens.

Il dit : «Les Jeux olympiques, c'est ce que tout le monde veut faire, tout le monde veut participer. C'est le rêve des sportifs du monde entier. Quand tu as des gens autour de toi, c'est facile, mais quand tu cours tout seul, c'est dur de courir.»

Kipchoge martèle : «Quand il y a des gens autour de vous, que le rythme est bon, que vous parlez simplement pendant que vous courez, c'est là qu'on en profite.»

Sapporo, pour éviter la chaleur et l’humidité de Tokyo

Pour éviter les risques de contamination, les autorités japonaises ont demandé aux spectateurs de s’abstenir d’assister au marathon et aux épreuves de marche. Ces programmes vont se dérouler à Sapporo, à plus de 800 km au nord de Tokyo. Cette ville a été choisie par crainte des fortes températures à de l’humidité attendues de la capitale nipponne au mois d’août.

Épreuve phare des JO, le marathon masculin clôture les compétitions, le 8 août. Celui féminin aura lieu la veille.

Eliud Kipchoge avait remporté la médaille d’or à Rio 2016. Il avait couvert les 42 kilomètres et 195 mètres en 2 heures 8 minutes 44 secondes. Il avait devancé l'Éthiopien Feyisa Lilesa, médaillé d'argent, et l'Américain Galen Rupp, paré de bronze.

Cinq ans plus tard, à 36 ans, la star kényane va-t-elle conserver son titre ?

La Rédaction

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram