fbpx
French VERSION

JO 2021 : le plus vieux et le plus jeune athlète

Hend Zaza est le plus jeune athlète des Jeux olympiques de Tokyo

Hend Zaza, la colombe syrienne

Raquette de tennis de table bien saisie entre les mains, Hend Zaza a écrit pour l’instant d’une pierre blanche, l’histoire des Jeux olympiques. La pongiste syrienne est devenue le plus  athlète de l’histoire des JO. Hend a juste 12 ans. Même si elle n’a pas battu le record de précocité détenu par la patineuse roumaine Beatrice Hustiu qui avait 11 ans lors des Jeux olympiques d’hiver 1968.

Zaza avait décroché sa qualification pour les JO à l’âge de 11 ans et 54 jours lors des qualifications asiatiques à Amman en Jordanie, en février 2020. Cette dernière avait pris le dessus sur l’Autrichienne Liu Jia, 39 ans, en quatre sets et 24 minutes de jeu.  «Ce sont mes premiers Jeux et je vais travailler dur pour avoir un meilleur résultat la prochaine fois», a réagi Zaza après sa défaite d'entrée samedi, au tour préliminaire simple. Toujours citée par un communiqué de la fédération internationale de tennis de table (ITTF) elle note. « J’espérais gagner un match mais je suis tombée sur une adversaire expérimentée. C’est une bonne leçon pour moi.»

Hend Zaza est née en 2009 à Hama dans une Syrie en guerre. Elle a commencé à jouer au tennis de table à l’âge de 5 ans. Malgré des conditions précaires, elle a remporté le championnat de Syrie dans toutes les catégories d’âge, jusqu’à sa qualification historique pour les Jeux de Tokyo.

Oksana Chusovitina, toujours debout à 46 ans

Elle est l’athlète la plus âgée tous sexes confondus. L’ouzbek Oksana Chusovitina a fêté le 19 juin dernier ses 46 ans. Elle est née le 19 juin 1975.  La gymnaste dispute ses huitièmes olympiques à Tokyo. Quelle longévité. Déjà présente  lors des Jeux olympiques de Barcelone en 1992, elle est toujours dans le circuit depuis sa première apparition à une olympiade. «J’adore la gymnastique. Je me dis : pourquoi ne pas s’entraîner et concourir tant que je peux encore ?», déclarait Oksana Chusovitina dans un entretien avec l’AFP. Et pourtant dans sa discipline, les adolescentes sont les plus performantes. Mais Oksana Chusovitina a de l'énergie à revendre. Elle sent toujours son corps de 20 ans. «Si j’arrêtais, je pense que je le regretterais amèrement», dit-elle.

Oksana Chusovitina a commencé sa carrière en URSS en 1992.  Médaillée d’or olympique par équipe en 1992 à Barcelone, elle a cependant attendu 16 ans pour remporter sa première breloque en individuelle. C’était en 2008.  Et c’est avec la bannière allemande qu’elle deviendra championne olympique. Oksana Chusovitina est déjà dans les livres Guinness. Elle est devenue la première gymnaste depuis 2016 à participer à 7 Jeux consécutifs.

Véritable icône dans son pays, elle a même son effigie sur les timbres postaux en Ouzbékistan. Après les JO, Oksana Chusovitina mettre un point final à sa carrière. Elle ne sera pas cependant loin, de son domaine de prédilection. Car, Chusovitina compte ouvrir une académie de gymnastique.

Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram