fbpx
French VERSION

JO 2021 : le sprinteur kényan Odhiambo suspendu pour dopage

Mark Odhiambo.
Mark Odhiambo.

Sale temps pour l’athlétisme africain aux Jeux olympiques Tokyo 2021. Le spécialiste kényan du 100 m Mark Odhiambo a été testé positif à la méthastérone. L’échantillon en cause a été prélevé mercredi 28 juillet à Tokyo. L'Agence de contrôles internationale (ITA) a donné l’information ce samedi 31 juillet, peu avant l’entrée en lice du mis en cause pour les séries. Le sprinteur est provisoirement suspendu.

Odhiambo n'entend pas se laisser faire. L’athlète de 28 ans a, en effet, décidé de faire appel au niveau du Tribunal arbitral du sport (TAS).

C’est le premier cas de dopage relevé sur le site des JO 2021. Il s'agit de la deuxième de l’histoire olympique pour le Kenya; la première concernait Simon Kemboi, exclu à Sydney 2000 avant le coup d’envoi du relais 4X400 m.

Cette nouvelle tombe après l’élimination pour dopage de dix des vingt-trois athlètes nigérians engagés pour Tokyo 2021 et la récente suspension, pour les mêmes raisons, de la onzième, la sprinteuse Blessing Okagbare.

Cette dernière s'était qualifiée pour les demi-finales du 100 m féminin. Elle sera finalement écartée avant les qualifications pour la finale.

La Rédaction

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram