fbpx
French VERSION
,

JO 2021 : les fois où l’Afrique a boudé les Jeux

La cérémonie d'ouverture des JO Montréal 1976. Pas moins de 22 pays africains avaient boudé le rendez-vous canadien.
La cérémonie d'ouverture des JO Montréal 1976. Pas moins de 22 pays africains avaient boudé le rendez-vous canadien.

Alors que le Canada accueille les Jeux olympiques de 1976 à Montréal sans l’Afrique du Sud, exclue par le Comité international olympique (CIO), plusieurs pays africains s’organisent pour boycotter l’évènement. Cet acte fort ne vise ni le Canada ni l’absence de l’Afrique du Sud, mais plutôt la Nouvelle-Zélande.

En effet, le pays océanique, qui maintenait des relations avec le régime d’apartheid, avait envoyé son équipe de rugby en tournée en Afrique du Sud. Pas moins de 22 pays du continent décident alors de boycotter Montréal 1976 à cause de la participation de la Nouvelle-Zélande.

Si la décision de ne pas aller à la 21e olympiade ne visait pas le pays hôte, il n’en sera pas ainsi pour la suivante, quatre ans plus tard. Les Jeux de Moscou seront boycottés par une douzaine de pays africains, particulièrement les pays majoritairement musulmans.

Au cœur de la Guerre froide

La raison : en 1979, en pleine guerre froide, l’Union soviétique envahit l’Afghanistan. Le principal pays rival, les Etats-Unis, évite logiquement d’y participer et appelle ses alliés à faire de même. Pendant ce temps, des pays musulmans considèrent l’invasion de Kaboul comme une attaque à l’Islam. Au total, une cinquantaine de pays- dont les douze africains- ne sera à Moscou à l’été 1980.

En 1984, c’est au tour du pays rival de l’URSS d’organiser la compétition à Los Angeles. Bien que plusieurs pays africains soient socialistes, six d’entre eux vont participer aux JO. Il s’agit du Bénin, des Seychelles, du Mozambique, du Madagascar, de la Somalie (qui avait rompu ses relations avec l’Union soviétique) et de la Libye (pour des raisons autres).

L’édition de 1988 à Séoul était celle qui a regroupé le plus de pays participants depuis la première, en 1896 à Athènes. Mais trois nations africaines décideront volontairement de manquer à l’appel. Madagascar et les Seychelles continuent leur boycott tandis que l’Ethiopie le fait en solidarité avec la Corée du Nord, ennemie du pays hôte.

Mariétou SOUMARÉ

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram