fbpx
French VERSION
,

JO 2021 : Sarah Mazouz prend sa retraite après sa défaite

La judokate gabonaise Sarah Mazouz tire sa révérence

Elle avait «hâte» de se battre. Mais Sarah Mazouz a cependant connu, une grosse désillusion pour son entrée en matière dans les Jeux olympiques de Tokyo. En 16es de finale de judo, la combattante gabonaise a baissé pavillon dans la catégorie des moins de 78 kg. Sarah a en effet été battue, par la Polonaise Beata Pacut par immobilisation (ippon).

Une sortie de route prématurée et qui passe donc mal pour la «Panthère» qui annonce dans la foulée,  sa retraite sportive. «J’ai tout donné. A 34 ans, c’était ma dernière compétition internationale. J’ai un enfant, une famille et aussi une entreprise dont je vais m’occuper», annonce l’athlète gabonaise dans la presse locale. Sarah Mazouz a été battue après 3 minutes 50 secondes de combat.

Résidant à Montréal, l’athlète a défendu les couleurs du Canada jusqu’en 2014 avant de devenir une combattante du Gabon.

Jim CEESAY

 

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram