fbpx
French VERSION

JO 2021 - Venuste Niyongabo : «Gagner l’or aux JO ne suffit pas…»

Vénuste Niyongabo-5000m-Jeux olympiques
Vénuste Niyongabo, médaillé olympique burundais

Venuste Niyongabo, qu’avez-vous ressenti après avoir gagné une médaille d’or aux Jeux olympiques en 1996 ?

Participer pour la première fois aux Jeux olympiques et gagner une médaille d’or, c’est une chose très importante. Quand je suis monté sur le podium et que l’hymne nationale de notre pays a retenti, je me suis senti plus patriote qu’avant. C’est gravé dans ma mémoire. En 1994, je m’entrainais en Italie. Les autorités sportives de ce pays m’ont approché pour que je prenne la nationalité italienne. Mais, j’ai refusé et je ne regrette pas. J’ai couru pour le Burundi mais franchement je n’ai pas gagné grand-chose de la part de mon pays puisqu’il est pauvre. Ce qui me rend fier, c’est que je suis respecté dans mon pays. Je ne pense pas que ça serait la même chose si j’avais couru pour l’Italie.

Quelles ont été les retombées, populaire, financière, de votre médaille ?

La plupart des gens n’aiment pas répondre à ce genre de question. Pour moi, il n’y a cependant pas de problème. J’ai quitté Vugizo (sud du Burundi) pauvre, puisque mes parents n’étaient pas du tout riches. En Italie, où je vis, je ne suis ni pauvre ni riche. Mais mes enfants sont à l’aise et j’ai plus de deux maisons en Europe.  J’ai fait 5 ans de compétition de haut niveau et ce que j’ai gagné peut me suffire pour le reste de ma vie. J’encourage donc les jeunes de s’adonner au sport corps et âme pour préparer leur avenir.

Vénuste Niyongabo-5000m-Jeux olympiques

Vénuste Niyongabo, médaillé d'or aux Jeux olympiques 1996

Que sont devenus le dossard, les chaussures et la tenue que vous portiez le jour où vous avez gagné l’or à Atlanta ?

J’étais célibataire quand j’ai gagné la médaille d’or à Atlanta. Heureusement, je me suis marié et mon épouse m’a aidé à bien ranger mes affaires. Je conserve jalousement le dossard, la tenue que je portais et les chaussures.

La piste synthétique sur laquelle on a couru a été détruite mais on m’a envoyé une partie de cette piste. Je la conserve également à la maison. Je n’ai pas un musée olympique à la maison, mais j’ai chaque objet que j’ai utilisé pendant les Jeux olympiques d’Atlanta. Ils sont placés sur le mur dans ma maison. Mes visiteurs ne sont pas obligés de me demander qui je suis, ils le découvrent à base de ces objets.

A part ça, j’ai conservé toutes les tenues que j’ai utilisées pendant toutes les compétions. Aujourd’hui, je remarque que gagner une médaille d’or aux JO ne suffit pas. Il faut chaque fois se poser la question de savoir quoi faire après ces jeux.

Désiré HATUNGIMANA

JO 2021 - El Hadj Amadou Dia Ba : «Mes chaussures de la finale ont été volées»

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram