fbpx
French VERSION

Marathon de Londres : la Kényane Jepkosgei et l'Ethiopien Lemma vainqueurs

La Kényane Joyciline Jepkosgei, chez les dames, et l’Ethiopien Sisay Lemma, en messieurs, ont remporté le Marathon de Londres, ce dimanche 3 octobre. La première, absente aux JO de Tokyo, a sans doute profité de sa fraîcheur, tandis que le second, habitué de la course, la remporte pour la première fois.

     

 Joyciline Jepkosgei a remporté le marathon de Londres chez les dames.
Joyciline Jepkosgei a remporté le marathon de Londres chez les dames.

Un nouveau record personnel. Le neuvième chrono mondial de l’histoire. La victoire de la Kényane Joyciline Jepkosgei au Marathon de Londres, en 2h17’43’’, ce dimanche 3 octobre, revêt ainsi une saveur particulière. Elle a devancé les Ethiopiennes Degitu Azimeraw (2h17'58'') et Ashete Bekere (2h18'18''). Arrivée quatrième (2h18'40''), la compatriote de la gagnante Brigid Kosgei est donc privée d’une troisième victoire d’affilée.

D’après le compte-rendu de L’Equipe, Joyciline Jepkosgei s’est détachée de peloton de tête, peu après 35 kilomètres, pour s’imposer. Le journal parie que la fraîcheur physique et mentale de l’athlète de 27 ans, qui n’était pas aux JO de Tokyo, contrairement à toutes les autres favorites de la course, a été déterminante dans son net succès.

Ce succès à Londres permet à Jepkosgei d’améliorer son déjà riche palmarès. La Kényane est vainqueur du Marathon de New York en 2019 et détentrice des records du monde du 10, 15 et du 20 km ainsi que du semi-marathon. Dans la capitale britannique, elle livrait le quatrième marathon de sa carrière.

Sisay Lemma enfin récompensé

Chez les hommes, Londres a accouché d’une surprise. L'Ethiopien Sisay Lemma s’est imposé en 2h04'01''. Il a devancé le Kényan Vincent Kipchuma (2h04'28''), deuxième, et son compatriote Mosinet Geremew (2h04'41''), troisième.

Sisay Lemma s’impose pour la première fois dans un marathon. L’athlète de 30 ans, habitué des grands marathons, ne s’est jamais placé sur la plus haute marche du podium.

Selon L’Equipe, «sur le bitume londonien, il est resté dans le groupe de tête avec les autres principaux prétendants, passé au semi en 1h01'25'', avant de placer une accélération peu avant le 40e km, qui a fait la décision».

Le vainqueur de l'édition 2020, l'Ethiopien Shura Kitata, a fini à la sixième place.

La Rédaction

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram