fbpx
French VERSION

JS Kabylie, une équipe au destin exceptionnel !

JSK en finale de la Coupe CAF
La joie des joueurs de la JSK qui disputeront ce 10 juillet la finale de la Coupe de la CAF

Si aucun expert du football africain ne pouvait miser une pièce sur la JS Kabylie (JSK) en début de saison, c’était aussi le cas au sein même des supporters kabyles.

La confiance aux jeunes

Ayant effectué un recrutement discret mais efficace, la direction de la JS Kabylie a décidé de faire une nouvelle fois confiance à un groupe jeune qui a acquis une expérience continentale la saison dernière en Ligue des champions africaine.

L’absence de recrues de marque et le départ de plusieurs joueurs dont le capitaine, Nabil Saâdou, a fait craindre le pire aux fans de la JSK en début de saison. Et il y a eu d’ailleurs plusieurs critiques. Toutefois, c’était sans compter sur un groupe de qualité touché dans son amour propre et déterminé à réagir de la meilleure des façons.

«Depuis le début, nous avions confiance en notre groupe. Nous avons accueilli de jeunes joueurs que nous connaissions, confie Bilal Tizi Bouali, le vice-capitaine de la JS Kabylie. Nous savions ce que nous faisions dès le départ. On s’est préparé tranquillement malgré une certaine pression lors de la phase aller. C’était tout à fait normal. Mais la situation a changé car il faut faire confiance aux jeunes».

Après avoir facilement battu le club nigérian de l’USGN lors de la double confrontation entre les deux équipes au premier tour, les Jaune et Vert ont ensuite acté leur présence en phase de poules après avoir sorti le Stade Malien durant les barrages (2-1, 0-1, ndlr). Depuis, les Canaris n’ont plus perdu une seule rencontre en Coupe de la CAF.

Denis Lavagne, un grand artisan du renouveau

Une réussite qui coïncide aussi avec l’arrivée du technicien français, Denis Lavagne, sur le banc de la JSK. Connaissant très bien le football africain dans sa globalité et particulièrement le championnat algérien pour y avoir exercé en 2018 avec le CS Constantine, l’ancien formateur du Havre AC a apporté toute sa connaissance des compétitions interclubs à sa nouvelle formation.

Malgré un groupe assez relevé en phase de poules avec la présence des Zambiens de Napsa Stars, des Camerounais de Coton Sport ainsi que le tenant du titre, la RS Berkane, les coéquipiers de Zakaria Boulahia ont tout de même décroché leur qualification. Ils ont effectivement fait plus que les attentes.

«Nous savions ce qui nous attendait et que le chemin allait être long, explique le défenseur central des Jaune et Vert. Nous avions un bon groupe depuis le début de saison. On a su se serrer les coudes pour aller de l’avant».

Après avoir remporté leur première rencontre à domicile au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou contre Coton Sport (1-0), les joueurs de la JSK ont enchainé avec trois matchs nuls avant de retrouver une nouvelle fois le succès face aux Camerounais mais cette fois-ci à Garoua. Une équipe qui va encore réussir aux Lions du Djurdjura en demi-finales.

En tête de sa poule après une troisième et dernière victoire face à Napsa Stars (2-1), l’équipe kabyle hérite du CS Sfaxien en quarts de finale de la Coupe de la CAF. Les Tunisiens plient rapidement face à la solidité du groupe algérien qui réussit à arracher une victoire au stade Taïeb-Mehiri (1-0). Confiante après avoir pris une option à l’extérieur, la JSK tient bon au retour (1-1) et retrouve encore une fois Coton Sport en demi-finale.

Et maintenant la 4e Coupe de la CAF pour la JSK ?

Si personne ne pouvait croire en un tel parcours en début de saison, les supporters de la formation algérienne ont clairement changé d’avis à ce stade de la compétition. Disposant d’un avantage psychologique sur les Camerounais, les Kabyles ont commencé à croire fort à un nouveau sacre continental 19 ans après la dernière finale africaine du club le plus titré d’Algérie.

Comme ils avaient réussi à le faire en phase de groupes, les Canaris n’ont laissé aucune chance à leur adversaire. Ayant, comme lors des quarts, remporté l’aller à l’extérieur (1-2), les hommes de Denis Lavagne n’ont fait qu’une bouchée des camarades de Narcisse Junior Nlend au retour notamment grâce à un doublé de Zakaria Boulahia (0-3).

Ce samedi soir face aux Marocains du Raja Casablanca, les joueurs de la JSK tenteront d’acter définitivement leur retour en force sur la scène continentale en remportant la finale de la Coupe de la CAF à Cotonou (Bénin). Si l’équipe algérienne n’a pas pu compter sur les individualités de joueurs au-dessus du lot, elle a pu se fier à un groupe soudé et déterminé à prouver que tout le monde avait tort en début de saison.

Touabi Juba ARRIS

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram