fbpx
LIVE
1

MATCHS DU JOUR 1

18H00 Al Ahly SC - Misr Lel Makkasa

LDC-Liverpool : Sadio Mané-Jürgen Klopp, entre amour et frustration

Sadio Mané et Jürgen Klopp s’aiment bien. Et qui pourrait dire le contraire ? Mais comme tout amour, leur relation ne manque pas souvent de tension.

Sadio Mané et Jurgen Klopp
Sadio Mané et Jurgen Klopp

« Why always me ? »* Pour comprendre pourquoi c’est souvent, pour ne pas dire toujours, lui que Klopp préfère sortir au cours d’un match pour lancer un de ses jokers, Sadio Mané pourrait bien déposer cette laconique phrase de Mario Balotelli sur le bureau de son entraîneur. Ainsi, le meilleur joueur de la CAN 2021 et ses nombreux fans, les Sénégalais particulièrement, seront définitivement éclairés.

Mais alors que pourrait bien lui répondre le technicien allemand ?  Peut-être lui dira-t-il « j’ai besoin de toi pour le reste de la saison, donc il faut que je te ménage un peu ». Ou encore « tu fournis trop d’effort sur le terrain. Je dois donc te faire souffler un peu pour éviter que tu ne te blesses ». Ou tout simplement « t’es plus facile à gérer que les autres donc c’est plus simple pour moi de te sortir Sadio ».

Sadio Mané refuse de serrer la main de Klopp

Si cette dernière réponse aurait le mérite au moins d’être sincère, il n’est pas sûr qu’elle plairait au plaignant. Au contraire même, elle ne ferait sans doute qu’accroitre la frustration souvent apparente de Sadio par rapport à certains choix de son coach. Cette frustration, on a d’ailleurs pu le constater face à Villarreal mercredi dernier en demi-finale aller de la Ligue des champions (2-0). Auteur d’une prestation convaincante comme c’est souvent le cas en cette année 2022, Sadio Mané n’a pourtant pas échappé à un remplacement. En plein dans son match, Klopp fait sortir l’attaquant sénégalais à la 71e minute de jeu au profit de Diogo Jota. L’auteur du deuxième but des Reds ne comprend alors pas ce choix. Il l'apprécie encore moins et ça se voit clairement sur son visage dépité.

En bon manager et psychologue, Jürgen Klopp prend rapidement les devants histoire de rassurer son homme en forme. Il enlace longuement le joueur de 30 ans dans ses bras à sa sortie, avant de lui souffler quelques mots – des explications certainement. Suffisant en tout cas pour faire baisser le thermomètre . Mais surtout pour éviter une scène comme celle du 13 mai 2021 lors de la victoire de Liverpool contre Manchester United (2-4), en Premier League. Placé alors sur le banc des remplaçants au coup d'envoi, Sadio Mané avait refusé de serrer la main de son entraîneur.

De l’amour dans l’air

Autre frustration que Sadio Mané a connue avec Klopp : la course au Ballon d’Or en 2019. Auteur d’une magnifique saison cette année, le Lion de la Teranga était au coude-à-coude avec son coéquipier Van Djik pour remporter le trophée individuel. Cependant, l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund avait alors décidé de plébisciter le Néerlandais au détriment du Sénégalais. Résultat : Sadio finit 4e derrière respectivement Messi, Van Djik et Cristiano Ronaldo.

Cela étant,  il serait malhonnête de résumer la relation qui lie Sadio Mané à Jürgen Klopp à ces seuls moments de tension. Car à coté de toutes ces frustrations qui ne peuvent d'ailleurs manquer dans les rapports entre entraîneur et joueurs, les deux hommes s’aiment bien. Et qui pourrait dire le contraire ? N’est-ce pas c'est lui Klopp qui était allé chercher Sadio Mané à Southampton pour le faire venir à Liverpool en 2016 ? Comment oublier la chaleureuse accolade que Sadio Mané avait donnée à son coach lorsqu’il a marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs ?

Autre argument : si le numéro 10 des Lions de la Teranga est aujourd’hui cité parmi les meilleurs joueurs du monde, il le doit beaucoup à l’Allemand qui l’a énormément aidé à progresser dans son jeu. Et ça Sadio Mané le sait mieux que quiconque. Seulement dans toute belle histoire d’amour, il y a des hauts et des bas. La relation entre Sadio Mané et Jürgen Klopp n’échappe pas à cette règle.

* Pourquoi toujours moi ?

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🇸🇳 L’ancien du Casa Sport Nicolas Jackson (21 ans) a marqué le premier but de Villarreal lors du déplacement du sous-marin jaune sur le terrain de Valladolid à l’occasion de la première journée de Liga https://sportnewsafrica.com/breve/le-senegalais-nicolas-jackson-inscrit-son-premier-but-en-liga/

🤯 Qui l’aurait crû ? Sans club depuis la fin de son contrat à Villarreal, Serge Aurier devrait signer dans un gros club espagnol : l’Atletico Madrid 🔴⚪️ https://sportnewsafrica.com/breve/latletico-madrid-et-serge-aurier-tout-proche-de-trouver-un-accord/

Ademola Lookman a marqué dès son premier match en Italie. De bon augure pour la suite 🇳🇬 https://sportnewsafrica.com/breve/atalanta-premier-match-et-premier-but-pour-ademola-lookman/

🇲🇦 Fouzi Lekjaa admet à demi-mot que ce sont les relations tendues entre Vahid Halilhodzic et les stars comme Hakim Ziyech que la Fédération marocaine a décidé de se séparer de son sélectionneur à trois mois du Mondial 2022

https://sportnewsafrica.com/breve/maroc-pourquoi-vahid-a-ete-limoge/?fbclid=IwAR3B24jpsY7cgG3v9E7abvRhBdN7pZfmh8KWjVeX9sPCSYdnAJ8CMG_pujY

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram