fbpx
French VERSION

L’Euro 2021 vu d’Afrique : Glen Kamara, le Finlandais venu de la Sierra Leone

Glen Kamara.
Glen Kamara.

Glen Kamara aurait pu être, le mardi 15 juin, sur la pelouse du stade du Général Lansana Conté de Conakry en train de fêter la troisième qualification en Coupe d’Afrique des nations (CAN) de la Sierra Leone, le pays de son père et de sa mère. Mais le milieu de terrain était à des milliers de kilomètres de la Guinée.

L’échec à Arsenal et le rebond à Dundee

La Finlande, qui accueille ses parents au début des années 90 et où il voit le jour en 1995, disputait le lendemain, mercredi 16, contre la Russie, le deuxième match de son histoire dans une compétition majeure, quatre jours après avoir remporté (1-0) son baptême du feu contre le Danemark. Et Glen Kamara est un des cadres de cette sélection finlandaise qu’il intègre en 2015 alors qu’il n’a que 20 ans.

Le milieu de terrain porte à l’époque le maillot d’Arsenal. Et il est promis à un bel avenir. Lancé par Arsène Wenger et comparé à Patrick Vieira, ancien milieu français né au Sénégal, Kamara n’éclora jamais avec les Gunners. Il ne porte d’ailleurs qu’une seule fois le maillot de l’équipe première du club londonien.

«À Arsenal, il y avait la pression immédiate de s'imposer en A. Ils n'ont pas le temps d'attendre qu'un joueur arrive à maturité. Pour autant, il s'est beaucoup entraîné avec l'équipe première», raconte Mikko Knuuttila, un journaliste finlandais, interrogé par le média français 90 minutes.

Le jeune joueur enchaîne ainsi les prêts dans les divisions inférieures. Il ne joue même pas beaucoup. Mais Dundee United, un club écossais de bas de tableau, flaire le bon coup. Il lui tend alors la perche. Et Glen Kamara la saisit pour bien rebondir tout haut.

Recruté pour seulement 50 mille euros par Steven Gerrard

Après la Finlande et l’Angleterre qu’il avait rejoint à 12 ans avec sa mère, Glen Kamara s’exile donc en Ecosse en 2017, à 22 ans. Rapidement, il se fait un nom. Ancien milieu offensif, repositionné un cran en dessous sur le terrain, il rayonne dans l’entrejeu de Dundee. «Il a un excellent jeu de passe et une bonne lecture du jeu, ce qui lui permet d'être précieux pour neutraliser les attaques adverses», décrit le journaliste finlandais.

Son potentiel n’échappe d’ailleurs pas à un des plus grands spécialistes de ce poste, Steven Gerrard. Nommé coach des Rangers de Glasgow, l’ancienne star de Liverpool recrute le gamin de Tampere, ville du sud de la Finlande. Il l’accueille, le façonne et désormais l’adoube.

«Nous savons qu'il est surveillé en ce moment par de grands clubs, signale Gerrard. Nous le savons, et Glen peut jouer à n'importe quel niveau avec les bons joueurs et le bon style de jeu autour de lui. C’est un garçon bien élevé qui veut apprendre et qui veut travailler. Il faut encore parfois se pincer pour comprendre comment on l'a eu.»

Les Rangers n’ont, en effet, déboursé que 50 000 euros pour se l’offrir. Aujourd’hui, après un Championnat et une Coupe d’Ecosse gagnés, sa valeur marchande a grimpé à 8 millions d’euros. Elle pourrait atteindre même les 15 millions si la Finlande poursuit son aventure dans l'Euro 2020 et qu’il continue de briller au milieu. Après le Danemark et la Russie, il aura, ce lundi soir (19h GMT), un plus grand test face à la Belgique.

Demba VARORE

Précédemment dans cette rubrique : Lukaku-Isak vs. Cabango-Traoré, le jour et l’ennui

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram