fbpx
French VERSION

L’Euro vu d’Afrique : France-Allemagne fait oublier le Covid-19 à Yaoundé

L'ambiance était indescriptible à Selfy, un bistrot de Yaoundé lors de France-Allemagne

Quartier Omnisports à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Il est 18 heures GMT ce mardi 15 juin 2021. Les fans de l’équipe de France et de l’Allemagne se sont donnés rendez-vous au Selfy, un bar-restaurant situé près du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo. Entourés de trois écrans de télévision, les clients de la place ont oublié toutes les restrictions liées à la lutte contre le Covid-19. Ici, pas de masque de protection, ni respect de la distanciation physique. Serrés les uns contre les autres, ils n’ont qu’une chose en tête : le coup d'envoi du match. Chacun imagine que son équipe favorite, va remporter la rencontre.

 

La passe d'armes des  supporteurs

 

À une heure du coup d'envoi, pas de surprises dans les compositions des deux équipes. Pour les supporters, le match a déjà débuté. «Benzema et Mbappé sont là. Les Allemands sont cuits», promet Théo. Le jeune homme d’affaires se lance avec ses 5 amis dans des analyses. Pour eux, il ne fait aucun doute que le vainqueur ce soir sera la France. L’ambiance déjà festive est surchauffée par des applaudissements au moment de l'entrée des joueurs sur le terrain.

Au coup d'envoi, les supporters se donnent les derniers encouragements en échangeant des poignées de main. Le match peut enfin commencer. Les deux équipes s’envoient quelques pétards mouillés. Suffisant pour enflammer le bar. À la 14ème, Paul Pogba manque d’ouvrir le score. Une minute plus tard, c’est Mbappé qui chauffe les gants du portier allemand, Manuel Neuer. Finalement, la France ouvre le score grâce à…Hummels, buteur contre son camp (20ème). Un but qui fait lever Selfy.

 

 À la fin,  un «Français » paie le pot

 

Les fans des Bleus, en transe, ont à peine le temps de s’assoir que les supporters de l’Allemagne les rejoignent dans leur euphorie. Dommage pour eux, le coup de tête de Müller n’est pas cadré. Entre les tables, le débat est relancé. «Les Allemands ne connaissent pas marquer», lâche Philippe, pour intriguer ses adversaires. «Va arracher toutes nos Coupes du monde», rétorque un fan de l’équipe entraînée par Joachim Löw.

La deuxième période reprend et au Selfy, l’ambiance est la même. Les commandes de bières et liqueurs s’enchaînent. Les serveuses vont et viennent. Chaque action de la rencontre provoque des émotions folles, notamment la frappe de Rabiot sur le poteau (52ème). Ou encore les buts refusés de Mbappé (67ème) et Benzema (85ème) en position de hors-jeu. Dans le bar, les fans des Bleus ont jubilé, puis contesté les décisions de l’arbitre.

«Benzema n’était pas hors-jeu. Mais ce n’est pas grave. La France va gagner, peu importe le nombre de buts refusés», insiste Théo. Àl’image de l’Allemagne, les supporteurs de la Mannschaft n’avaient rien à se mettre sous la dent. La fin du match a presque été un soulagement pour eux. La France s’impose par 1-0. Et Théo lui, offre une tournée aux fans de l’Allemagne. En les invitant à retourner leur veste, pour supporter les Bleus.

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram