fbpx
French VERSION
,

Mercato : comment Mbappé est cerné par le PSG

Kylian Mbappé (non masqué) en discussion avec son coach, Pochettino (gauche), et son président, Nasser Al-Khelaïfi.
Kylian Mbappé (non masqué) en discussion avec son coach, Mauricio Pochettino (gauche), et son président, Nasser Al-Khelaïfi.

Nasser Al-Khelaïfi avait prévenu. «Je vais être clair : Kylian va rester à Paris, on ne va jamais le vendre et il ne partira jamais libre», avait affirmé le président du PSG dans un entretien avec L’Équipe au début du mois de juin. L’évolution de l’actualité autour de l’avenir de l’attaquant et du club parisien, est de nature à conforter cet optimisme du dirigeant qatarien.

Pour faire passer son message, Al-Khelaïfi avait commencé par tirer sur la corde affective : «J’espère qu’on trouvera un terrain d’ententeC’est Paris, c’est son pays. Il a une mission, pas seulement être un joueur de foot mais promouvoir le Championnat de France, son pays et sa capitale.»

Il ajoutait : «C’est un garçon fantastique, comme personne et comme athlète. Il est un des meilleurs joueurs actuels et il gagnera le Ballon d’Or pendant des années, j’en suis sûr à 100 %.»

Le président du PSG avait ensuite mis en avant le standing de son club. Estimant que sur ce terrain-là, il n’y a pas match avec les prétendants réels ou potentiels. «Il a tout ce qu’il faut pour prolonger ici, avait déclaré, sûr de lui, Nasser Al-Khelaïfi. Où peut-il aller ? Quels clubs, en termes d’ambition et de projet, peuvent aujourd’hui rivaliser avec le PSG ?»

Un recrutement Ligue des champions

Depuis cette sortie, le PSG s’emploie manifestement à joindre l’acte aux paroles de son président, notamment à propos de sa force de frappe et de ses ambitions. Il a réalisé deux des plus gros coups du moment sur le marché des transferts : Paris a recruté le Néerlandais Georginio Wijnaldum (Liverpool) et l’Italien Gianluigi Donnarumma (Milan AC), gardien titulaire de la Squadra Azzura à l’Euro.

Cerise sur le gâteau du premier dossier, les dirigeants parisiens ont grillé la politesse au dernier moment au FC Barcelone qui tenait le bon bout. Un signal éloquent.

Non content d’avoir bouclé ces dossiers, le PSG cherche à bétonner davantage son effectif, surtout son arrière-garde. Les médias spécialisés annoncent la signature imminente du défenseur international marocain Achraf Hakimi, champion de Serie A avec l’Inter Milan. On parle d’un accord autour de 70 millions d’euros. Aussi, Sergio Ramos, courtisé par plusieurs grosses écuries, aurait fait part de son désir de rejoindre Paris où le coach, Mauricio Pochettino, le réclamerait avec insistance.

Par ces recrutements, bouclés et annoncés, le PSG est en ytrain, consciemment ou pas, de satisfaire un préalable suggéré par Kylian Mbappé en vue d’une prolongation de son contrat qui expire en 2022 : un effectif capable de lui faire gagner la Ligue de champions.

«Une offre astronomique»

Mais Nasser Al-Khelaïfi n’entendrait pas en rester là. D'après Cadena SER, repris par Footmercato, le Real Madrid parie que le PSG «va formuler une offre astronomique à son numéro 7 afin de le convaincre de rester». Aucun montant n’est avancé, mais déjà le nouveau salaire de Kylian Mbappé, le cas échéant, devrait être supérieur aux 25 millions annuels qu’il touche actuellement.

Le média espagnol précise que du côté de la Maison Blanche, on admet qu’il serait impossible de rivaliser sur le terrain financier avec le PSG, surtout dans ce contexte de Covid-19.

Mais même au plan sportif, le club madrilène semble faire pâle figure devant son homologue parisien. Du moins pour le moment. Il a certes réussi à enrôler Carlo Ancelotti pour remplacer Zinedine Zidane sur le banc, mais son effectif vieillissant n’est pas encore remanié en profondeur. En dehors de la signature du désormais ex-défenseur du Bayern Munich David Alaba, aucun joueur d’envergure n’a rejoint les Merengues. Au contraire, ils ont déjà perdu Sergio Ramos et Raphaël Varane serait près de quitter le club. Il est d’ailleurs annoncé au PSG, même si Manchester United tient le bon bout.

C’est au milieu de cette agitation que Paris a fait signer un contrat d’aspirant au jeune frère de l’attaquant tricolore, Ethan (15 ans). Un coup de pression supplémentaire sur Kylian Mbappé et son clan ?

B. N.

 

 

 

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram