fbpx
French VERSION
,

Mondial 2022- Mohamed Bourhan : «Affronter l’Algérie, une chance pour Djibouti»

Mohamed Bourhan, vice-capitaine des Requins de la mer rouge de Djibouti (photo)

Jeudi soir, Djibouti va disputer en Algérie un des matches les plus importants de son histoire, mais sans doute le plus compliqué…

Nous savons très bien que le grand favori, c’est l’Algérie ! C’est la meilleure équipe d’Afrique, elle a remporté la CAN, elle joue très bien, marque beaucoup de buts et n’a plus perdu depuis 27 matches. Si on perd, tout le monde trouvera cela normal. Mais il faut se dire que jouer contre les Algériens est une grande chance pour nous. C’est en disputant ce genre de rencontre que nous allons encore progresser tactiquement, techniquement, mentalement, physiquement. Personnellement, je suis fier, heureux et impatient.

Comment avez-vous préparé ce déplacement ?

Le stage a débuté le 17 août dernier. Nous avons beaucoup travaillé lors des entraînements. Il y avait des séances tous les jours. Il est juste dommage que nous n’ayons pas pu disputer de match amical avant. Il était question d’un stage au Maroc, avec une rencontre de préparation contre une équipe locale, mais il n’a pas eu lieu. Nous sommes arrivés en Algérie lundi après-midi, et le coach, Julien Mette, a parlé de notre adversaire. On a fait de la vidéo, afin de mieux comprendre comment l’Algérie joue. Les joueurs que nous allons affronter, on les connaît, beaucoup évoluent dans de très bons clubs européens.  Il ne faut pas avoir peur d’affronter une aussi grosse équipe.

Mais tout le monde, ou presque, promet à Djibouti une lourde défaite…

On sait très bien que l’Algérie aura beaucoup le ballon, qu’elle va attaquer et chercher à marquer le plus rapidement. Il faudra que nous défendions très bien, sérieusement,  et que nous profitions des opportunités que nous aurons en contre-attaque. Nous aurons sans doute peu d’occasions, il faudra être efficace.

Quels sont les joueurs algériens que vous appréciez particulièrement ?

J’aime beaucoup le défenseur Aissa Mandi, qui dégage une vraie force, une vraie présence. Mahrez est un joueur de très haut niveau, il y a aussi Youssef Belaïli… La liste est longue. Nous allons affronter deux fois l’Algérie lors de ces qualifications. C’est une chance, et peut-être que pour les plus âgés d’entre nous, cela ne se reproduira pas.

              « On doit profiter de ces matches pour progresser »

Que peut espérer Djibouti dans un groupe où figurent également le Burkina Faso et le Niger ?

On va essayer de titiller les deux meilleures équipes du groupe et pourquoi pas  devancer le Niger ? On doit profiter de ces matches pour progresser, à tous les niveaux. C’est une chance pour nous. On apprend davantage en affrontant des équipes aussi fortes que l’Algérie ou le Burkina Faso que des sélections faibles.

Vous affronterez justement le Niger, le 6 septembre, mais à Rabat, au Maroc, puisque votre stade à Djibouti n’a pas été homologué par la CAF…

Oui, c’est dommage, car nous aurions vraiment aimé accueillir le Niger chez nous, sur notre pelouse, où nous avons nos habitudes. Même si nous avons appris que des matches qualificatifs dans la zone Afrique vont se jouer à huis-clos…

Espériez-vous un jour jouer contre l’Algérie ?

Sincèrement, non. Il y a trois ans, la sélection nationale avait été dissoute. Pendant des années, la sélection jouait peu, et elle perdait presque toujours. Depuis que Julien Mette, le sélectionneur français, est arrivé en 2019, les choses ont changé. On travaille plus, on joue des matches amicaux, et il y a des résultats. Cette qualifications pour le deuxième tour des éliminatoires contre la Coupe du Monde contre l’Eswatini (2-1, 0-0), le prouve. On doit profiter de ces matches pour progresser.

Ils pourraient permettre, aussi, aux internationaux djiboutiens de se faire remarquer par des recruteurs étrangers…

Ce serait une bonne chose, effectivement, que des joueurs djiboutiens puissent s’expatrier dans des pays- d’Afrique du Nord ou en Europe, par exemple, où le niveau des championnats est plus élevé que chez nous. Cela profiterait aussi à la sélection nationale…

Alexis BILLEBAULT

 Coupe du monde 2022- zone Afrique : programme, résultats, classements

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram