fbpx
French VERSION

Mondial U19 : les États-Unis conservent leur titre

Les États-Unis remportent leur 8e titre mondial et le deuxième consécutif

Le match démarre par une égalité (4-4) en moins de 2 minutes de jeu. Les États-Unis vont passer devant (12-6). On joue la 4e minute dans ce premier quart-temps. La France met en place une défense de zone et gêne les tripointeurs adverses. Les Bleuets reviennent alors à un point (17-16). Les États-Unis remportent difficilement ce quart (21-19).

Team USA secouée

La France affiche sérénité et agressivité dans le 2eme quart-temps.  Elle alterne défense individuelle et celle de match up zone (1-2-2). Les Bleuets égalisent (21-21) avant de prendre l’avantage (24-21). Les deux équipes sont à égalité (28-28).

Homme à tout faire dans cette équipe de France, l’intérieur de 17 ans, Victor Wembanyama se fait plaisir dans la raquette et sur les tirs primés. Il permet à son équipe de mener (37-33, 2mn50’ à jouer). Avec 14 pts et 5 rebonds en 15 minutes, Victor Wembanyama a permis en grande partie à la France de rester devant (42-37) à la pause.

La France garde la main…

Le 3eme quart-temps est haché avec des fautes de part et d’autre. Même, les coaches en font partie, dont cette faute technique infligée à James Patrick Dixon II des États-Unis. La France conserve son avance (46-43) à 7 minutes de la fin. Team USA reste au contact et égalise (50-50) alors qu’il reste 4 minutes à jouer. Mais c’est sans compter sur l’abnégation des Bleuets qui creusent l’écart (58-50, 2mn50’ à jouer). Deux tirs primés de Louis Lesmond et Rudy Demahis-Ballou ont permis à la France de se détacher.

Un fou quart-temps. Car, aucune équipe ne lâche prise. Les États-Unis égalisent (59-59) grâce Kenneth Lofton Jr (4 pts), Patrick Baldwin Jr (3 pts) et  Jaden Ivey (2 pts). Clément Frisch (3 pts) relance la machine française qui est devant (64-59) au terme de cet acte.

Les États-Unis au forceps

À 6 minutes de la fin du match, les États-Unis reprennent l’avantage (71-68). C’est la 1ere fois qu’ils mènent au score depuis la fin du 1er quart-temps. La France est un peu pénalisée par les 4 fautes personnelles de Victor Wembanyama (22 pts, 7 rbds). Le jeunot de 17 ans est resté sur le banc pendant 3 minutes. Les États-Unis en profitent et passent devant (77-74, 2mn42). Wembanyama prend sa 5e faute et fond en larmes. Il est dépité et sait sans doute que le match est plié.

Les champions du monde gèrent leur acquis (79-7 6, 2mn à jouer). Kenneth Lofton Jr donne 2 pts supplémentaires aux États-Unis, avant que Michael Miles n’aggrave la marque  (83-76, 1mn44’ à jouer). Les États-Unis s’imposent (83-81) et décrochent leur 8e Coupe du monde dont deux consécutives (1979, 1983, 1991, 2009, 2013, 2015 et 2019, 2021).

Auteurs chacun de 16 pts, Kenneth Lofton Jr et Jaden Ivey ont été les bourreaux des Bleuets. 3eme en 2007 et 2019, la France fait mieux pour cette édition et termine à la 2eme  place.

Victor BAGAYOKO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram