fbpx
LIVE
[get-live-match-number]

MATCHS DU JOUR 14

13H00 CA Renaissance Aiglon Brazzaville - AS Inter Club de Brazzaville
15H00 AS Bana Nouvelle Génération - AS Otôho d'Oyo
11H30 US Panda B52 Likasi - FC Lubumbashi Sport
13H30 FC Saint Eloi Lupopo - JS Groupe Bazano
13H30 Blessing FC - SM Sanga Balende
13H30 Tout Puissant Mazembe - US Tshinkunku de Kananga
14H30 AC Rangers - JS Groupe Bazano
14H30 Céleste FC - AS Maniema Union
15H30 Sporting Club de Gagnoa - Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou
18H00 Stade d'Abidjan - Société Omnisports de l'Armée
12H45 Haras El Hodood - Pyramids FC
12H45 National Bank of Egypt SC - ENPPI Club
17H00 Al Ittihad Al Iskandary - Ghazl El Mehalla
16H00 US des Forces Armées et de Sécurité de Bamako - Djoliba AC Bamako
, ,

Sénégal, dernières répétitions avant le Mondial sur fond d’incertitudes

Le Sénégal dispute ce samedi face à la Bolivie puis mardi 27 septembre contre l’Iran deux matchs de préparation à la Coupe du monde. Une probable dernière répétition générale pour Aliou Cissé et ses troupes en ordre dispersé avec des états de forme inquiétants et pas mal de nouvelles têtes. Le sélectionneur du Sénégal pourrait même se laisser tenter par l’expérimentation d’un nouveau système de jeu.

Sénégal gagne toujours contre le Bénin
Les Lions du Sénégal lors de leur victoire contre le Bénin à la CAN 2019

C’est un ciel gris qui plane au-dessus des champions d’Afrique. Sept mois et demi après le sacre à la CAN, le Sénégal appréhende avec plein de doutes la Coupe du monde qui débute dans 8 semaines. Si à la CAN, Aliou Cissé avait déjà dû composer avec Nampalys Mendy et Bouna Sarr, deux titulaires en déficit de temps de jeu, le sélectionneur sénégalais doit se faire encore plus de sang d’encre vu la situation actuelle de plusieurs de ces cadres en délicatesse dans leurs clubs respectifs.

Des cadres dans le doute

C’est un groupe abîmé que récupère Aliou Cissé. L’entraîneur devra réparer les têtes de certains de ses cadres qui débarquent avec pas mal d’incertitudes. Beaucoup de champions d’Afrique ont changé de cadre durant l’été. Son portier Édouard Mendy d’ores et déjà forfait, blessé en club, est en perte de vitesse ces dernières semaines. Celui qui était jusqu’à récemment considéré comme le meilleur portier de la planète enchaîne les bévues et se voit menacer par l’Espagnol Kepa suite au changement d’entraîneur à Chelsea.

En défense, les titulaires en finale de la dernière CAN en février dernier sont tous en remise en question. Koulibaly est moins souverain depuis qu’il a rejoint Chelsea et devra composer avec une forte concurrence. Tout comme Abdou Diallo qui est désormais au RB Leipzig. Quid de Bouna Sarr, blessé et forfait pour la coupe du monde et Saliou Ciss, meilleur latéral gauche de la CAN 2021, sans club depuis la fin de son contrat avec l’AS Nancy ?

La situation n’est guère plus reluisante au milieu de terrain avec Idrissa Guèye poussé vers la sortie par son ancien club, le PSG et qui devra convaincre le coach d’Everton Lampard. Cheikhou Kouyaté quitte Crystal Palace pour le promu Nottingham Forest. S’il est toujours dans le même club, Pape Guèye est moins sollicité à l’OM où il est titulaire un match sur quatre depuis le début de la saison avec le changement de coach chez les Phocéens. Barré par Wilfried Ndidi, Boubakary Soumaré et Dewsbury-Hall, Nampalys Mendy, quant à lui, n’a disputé la moindre minute en championnat après 7 journées. Même s’il avait tiré son épingle du jeu à la CAN dans la même situation, pas sûr que le milieu de 30 ans puisse le reproduire dans un tournoi aussi relevé que le Mondial.

Enfin, l’attaque du Sénégal a aussi vécu un été mouvementé. Sadio Mané et Boulaye Dia ont changé de clubs alors que malgré des tractations, Bamba Dieng et Ismaïla Sarr sont finalement restés dans leurs clubs respectifs. Meilleur joueur de la CAN et footballeur africain de l’année, Sadio Mané a connu un début d’aventure idyllique avec le Bayern Munich. Mais le joyau de Bambali vit une disette inquiétante de 6 matchs sans marquer. La fragilité de Sarr interroge alors que Dieng arrive sans temps de jeu pour ce rassemblement. Famara Diedhiou absent de la liste, seul Boulaye Dia débarque en confiance pour ce regroupement.

Des bleus à responsabiliser au plus vite

Jamais Aliou Cissé n’avait appelé autant de nouveaux joueurs. Pas moins de 7 bleus sont convoqués dans sa dernière liste pour les matchs contre la Bolivie et l’Iran. Moussa Niakhaté (Nottingham Forest), Formose Mendy (Amiens), Noah Fadiga (Brest), Pathé Ciss (Rayo Vallecano), Mory Diaw (Clermont), Ismaïl Jakobs (AS Monaco) et Nicolas Jackson (Villareal). Des bleus qui pourraient très vite être lancés dans le grand bain comme l’a concédé le sélectionneur en personne en conférence de presse.

La situation délicate de certains joueurs pousse l’éventualité de voir ces bleus intégrer le 11 type du Sénégal. Décimé sur les postes de latéraux avec les absences de Ciss, Sabaly et Bouna Sarr, le Sénégal pourrait voir dès ce rassemblement les premières titularisations d’Ismaïl Jakobs et Formose Mendy. L’expérimentation d’un nouveau système avec trois défenseurs centraux offrirait également du temps de jeu à Moussa Niakhaté.

Dans l’entrejeu, Pathé Ciss aura une belle carte à jouer devant Nampalys Mendy, Kouyaté et Pape Guèye. Titulaire en Liga avec le Rayo, le jeune frère de Saliou Ciss offre plus de garantie en termes de rythme et de compétitivité au sélectionneur. Devant, Nicolas Jackson monte en puissance avec Villareal en Liga. L’ancien joueur de Casa Sports a disputé les 6 journées du championnat ibérique avec 5 titularisations pour un but et une passe décisive. Alors qu’Ismaïla Sarr est sorti blessé le 13 septembre lors de la 9ème journée de D2 anglaise, Jackson pourrait se voir offrir ses premières minutes avec les Lions de la Teranga.

Assimilation expresse du 5-3-2

Réputé pragmatique et plutôt défensif, Aliou Cissé ne devrait pas se contenter de son 4-3-3 à la coupe du monde. Interrogé sur l’éventualité d’évoluer dans un 5-3-2, le technicien sénégalais se réserve plusieurs options tactiques. «On a le potentiel de jouer dans un 3-5-2. D’ailleurs, la plupart de nos défenseurs jouent avec ce système en club. Je l’ai essayé au moins quatre fois depuis que je suis à la tête de cette sélection, a-t-il concédé en conférence de presse hier vendredi. A deux mois de la Coupe du Monde, il est très difficile de pouvoir faire une révolution sur le plan tactique, même si nous sommes en déséquilibre sur certains postes. Mais on a essayé des choses à l’entraînement et on aimerait les essayer dans ces deux matchs».

Des adaptations qui devraient malgré tout s'opérer durant les matchs car pour l’ancien capitaine des Lions, il ne faut pas renier le 4-3-3. «On va rester fidèle à ce que nous savons faire, sur la stratégie et la tactique qui nous a fait ce que nous sommes aujourd’hui, ce qui nous a fait gagner la Coupe d’Afrique et qui nous a qualifié à la Coupe du Monde».

Moustapha M. SADIO

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

IMMENSE ! Quel match! Quels joueurs! Vous avez rendu hommage, en ce jour mémorable, à l’illustre Pape Bouba Diop.
Allez toucher maintenant les étoiles !

#Mankowuttindamli
#Fifa2022

🟢 Après Sénégal vs. Angleterre, un 2e huitième de finale est connu.

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-2022-les-etats-unis-en-huitiemes/

#SNA

📆 Ce sera dimanche !
🏆 1/8e de finale de Coupe du monde
🟢 Sénégal 🇸🇳 vs. 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Angleterre 🟢
⏰ 19H GMT
🔥 ÇA VA ÊTRE DINGUE 🔥

#sna #fifaworldcup #qatar2022

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram