fbpx
LIVE
8

MATCHS DU JOUR 8

15H00 CR Belouizdad - MC Alger
15H00 RC Arbaâ 2-0 US Biskra
15H30 USM Alger - Paradou AC
15H30 CS Constantine 0-0 MC Oran
15H30 ASO Chlef 3-0 ES Sétif
15H30 NC Magra 1-0 JS Saoura
15H30 MC El Bayadh 0-0 JS Kabylie
15H30 USM Khenchela 2-0 Hilal Baladiat Chelghoum Laïd

Sénégal : Habib Bèye raconte son aventure avec les Lions de la Teranga

Ancien international sénégalais, Habib Bèye est longuement revenu sur son vécu avec les Lions de la Teranga du Sénégal.

Habib Bèye sous les couleurs du Sénégal

Consultant vedette de la chaîne cryptée Canal+, et actuel entraîneur du Red Star en National en France, Habib Bèye a eu une belle carrière de footballeur. Passé par l’Olympique de Marseille, l'ancien latéral droit sénégalais a également évolué à Newcastle, à Aston Villa ou encore à Doncaster Rover. Et si ses expériences en club ont été riches, sa carrière internationale avec les Lions de la Teranga ne l’a pas été moins.

Né en France en 1977, Habib Bèye, qui est d’origine sénégalaise, aurait pourtant bien pu jouer pour les Bleus. Mais lui a choisi le Sénégal. Un choix sur lequel il est longuement revenu dans l’Emission « En Consultation » sur Canal+. « J’ai hésité dans la réflexion par rapport à l’identification que j’avais sur mon pays. Je dois être très honnête. J’ai entendu parler du Sénégal que par ma famille, mon père, mes oncles et mes tantes. Pour moi, c’était une décision un peu éphémère et idyllique. Je n’avais pas de représentation réelle de mon pays. Mais quand j’y suis allé, cela a été un choc émotionnel parce que j’ai rencontré ma grand-mère que je n’avais jamais vue. Forcément, je ne pouvais pas être insensible à ça », a confié le consultant.

« Le jour où Bruno Metsu m’a contacté pour la première fois, poursuit-il, j’avais une présélection en Equipe de France (...). Donc forcément, j’ai eu une réflexion avec mon père, je lui ai demandé quoi faire, et il m’a répondu : "personne à part toi ne peut choisir ce que tu ressens à l’intérieur de toi". En ce moment-là, le seul choix que j’ai fait était de me dire "j’ai besoin de choisir le Sénégal pour me rapprocher de mes racines et de vivre cette aventure pour enfin savoir quelles étaient mes racines". Au fond, j’ai eu cette identité à partir du moment où j’ai posé mes pieds au Sénégal et surtout quand je suis allé en sélection. Aujourd’hui, je me dis que c’est le plus beau choix de vie que j’ai fait. Ramenez-moi à 25-30 ans en arrière… Heureusement, j’ai fait ce choix-là. »

La belle histoire avec les Lions de la teranga

Dans une équipe remplie de grands talents avec les El Hadji Diouf, Khalilou Fadiga, Salif Diao, Henry Camara, Habib Bèye va alors vivre une belle histoire avec les Lions de la Teranga. Il prend part à 4 phases finales de Coupe d’Afrique des nations et une Coupe du monde en 2002, la première de l’histoire du Sénégal. « Ce que j’ai vécu avec le Sénégal pendant sept ans a été exceptionnel. »

Mais s’il y a un match qui aura particulièrement marqué l’ancien latéral droit de l’OM, c’est bien la finale de la CAN 2022 perdue contre le Cameroun. « Cette fameuse finale qui nous glisse entre nos mains alors qu’on la méritait. Sur la globalité du match, on était meilleurs mais on avait face à nous une équipe expérimentée et pleine de talents, comme la nôtre à l’image de Tony (Silva). C’est vrai qu’on n’a pas remporté le trophée mais l’aventure humaine a été hors norme et exceptionnelle. Quand je vois encore ces images, je me dis que j’aimerais vivre encore une fois un moment avec Bruno (Metsu). Même après la défaite, il a toujours eu cette émotion dans nos regards », se rappelle-t-il.

À 30 ans et au bout de 45 sélections, Habib Bèye décide alors d'arrêter avec l'équipe nationale. Pourquoi sitôt ? Il explique. « Je pense qu’on avait fait le tour et que ce qu’on avait vécu au Ghana (lors de la CAN 2008), que je considère comme une humiliation, m’a fait dire qu’on avait fait notre temps et qu’il fallait laisser la place à une autre génération. C’était peut-être un peu prématuré parce que quand je suis arrivé à Newcastle et que je fais une grosse saison, le Sénégal m’a demandé de revenir en sélection, mais en ce moment-là, notre génération était sûrement terminée. »

 

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🦁 Le XI des Lions de la Téranga est tombé! Coup d’envoi dans quelques minutes ⏱️

https://sportnewsafrica.com/breve/aliou-cisse-le-selectionneur-du-senegal-a-chamboule-son-11/

#SNA

💰 Une question d’argent notamment cause la tenue d’une assemblée générale extraordinaire à la Fédération Béninoise de Football

https://sportnewsafrica.com/breve/benin-fbf-une-assemblee-generale-extraordinaire-convoquee/

#SNA

🟢 L’attente en valait la peine pour les sud-africains qui n’avaient jamais battu la Sierra Leone. Les Bafana Bafana ont atomisé les Leone Stars 💥

https://sportnewsafrica.com/breve/lafrique-du-sud-surclasse-la-sierra-leone/

#SNA

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram