fbpx
French VERSION

Mondial 2022-Groupe C : le Nigeria en grand danger à Douala… en «Centrafrique»

Le Nigeria affronte la Centrafrique pour la quatrième journée des qualifications du Mondial 2022. En cas de succès, les Super Eagles resteraient leaders de la poule C et prendraient une sérieuse option pour le tour final de la course pour la Coupe du monde qatarienne. En cas de défaite, ils pourraient être relégués à la troisième du classement de leur groupe.

Les Super Eagles sortent tête baissée du terrain après leur défaite (0-1) à domicile contre la Centrafrique.
Les Super Eagles sortent tête baissée du terrain après leur défaite (0-1) à domicile contre la Centrafrique.

Les trois jours entre l’aller et le retour ont sans doute semblé une éternité pour les Super Eagles. Ils retrouvent, ce dimanche 10 octobre à Douala (Cameroun), pour le quatrième tour des qualifications du Mondial 2022, les Fauves du bas-Oubangui centrafricains. Ces derniers les avaient battus (1-0) jeudi 7 à Lagos, pour la troisième journée. Le Nigeria (6 pts) doit donc, cette après-midi (13h GMT), à la fois défendre sa place de leader du groupe C, préserver ses chances de se qualifier et replâtrer une image écornée par une claque bien ajustée.

Les Nigérians risquent de perdre tout cela à la fois. Une nouvelle contreperformance (même un nul), face au même adversaire, entacherait un peu plus leur réputation. Mais, le plus grave est ailleurs. Car en cas de victoire, la Centrafrique (3e, 4 pts) passerait première ou deuxième de la poule avec 7 points et si, en même temps, le Cap-Vert (2e, 4 pts) domine le Liberia, les Super Eagles seraient renvoyés à la troisième place.

«Les Nigérians vont vouloir se rattraper»

Certes, ce scénario catastrophe n’élimine pas le Nigeria de la course; il y aura deux journées supplémentaires (5e et 6e). Mais, il le condamne à aller chercher le ticket en jeu avec le couteau entre les dents. D’abord au cours d’un déplacement, qui s’annonce périlleux, au Liberia (11 novembre) puis lors de la réception du Cap-Vert. Même si les Super Eagles ont dominé ces deux équipes lors des deux premières journées, leurs retrouvailles risquent d’être épiques.

Victor Osimhen et ses coéquipiers ont donc intérêt à creuser l’écart avec leurs suivants immédiats en s’imposant ce dimanche à Douala.

Côté centrafricain, on espère rééditer le coup de Lagos. «Nous sommes déjà concentrés sur le match retour, dimanche à Doualacar les Nigérians vont sans doute vouloir se rattraper», avait déclaré à l’issue de la rencontre l’unique buteur, Karl Namnganda, sur Sport News Africa.

La Rédaction

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram