fbpx
French VERSION

Volleyball (F) : Laetitia Moma, un « phare » pour le Cameroun

Meilleure joueuse du continent en 2017 et 2019, Laetitia Moma Bassoko a remporté son troisième Championnat d’Afrique de volleyball dimanche dernier avec le Cameroun. La joueuse de 27 ans a joué un rôle déterminant dans la conquête de ces titres.

Laetitia Moma Bassoko
Laetitia Moma Bassoko

« Le Cameroun sera champion d’Afrique ». Laetitia Moma Bassoko l’avait prédit vendredi dernier. C’était lors d’un échange avec sportnewsafrica.com. Près de 48 heures plus tard, la prophétie de la volleyeuse camerounaise s’est réalisée.

Laetitia Moma Bassoko et son pays ont en effet remporté leur troisième Championnat d’Afrique de volleyball féminin consécutif dimanche dernier à Kigali (Rwanda). Les Lionnes Indomptables ont battu en finale le Kenya (3-1), après un parcours sans-faute.

« Je suis très heureuse de ce qu’on a pu faire dans cette compétition, se réjouit la joueuse camerounaise. Ce n’était pas facile d’arriver jusqu’au bout. Il fallait tout donner et ne jamais se décourager ».

Née le 9 octobre 1993, Laetitia Moma Bassoko fait partie d’une famille de sportifs. Sa sœur est footballeuse. Et ses deux jeunes frères ont choisi le volleyball comme elle. Parmi eux, il y a Kevin Bassoko, libéro et vice-champion d’Afrique de la discipline avec le Cameroun. Devenue professionnelle en 2012, Laetitia Moma Bassoko débute sa carrière en Allemagne. Au cours de sa première année, elle remporte le doublé Championnat et Coupe avec Schweriner SC. Arrivée en France en 2014, elle passe respectivement par le VBC Chamalières, Stella ES Calais, VC Marcq-en-Barœul et ASPTT Mulhouse.

Laetitia Moma Bassoko, avec son courage et sa détermination, a grandement apporté à l’équipe. C’est elle, le « phare » qui a guidé les Lionnes Indomptables jusqu’à la victoire. « Laetitia n’a pas arrêté de booster ses coéquipières. Elle leur rappelait à chaque fois qu’elles avaient parcouru des milliers de kilomètres pour participer à cette compétition et qu’il ne fallait pas que ce soit pour rien. Elle leur disait : nous devons encore marquer l’histoire". Je pense que son discours a beaucoup contribué à ce succès », confie Thierry Kamto, un membre du staff de l’équipe camerounaise.

Une année pleine de succès

Laetitia Moma Bassoko n’a pas fait que parler. Elle a en effet été un atout précieux sur le terrain. Explosive et puissante dans les airs, elle a ainsi su trouver des angles dans ses attaques et muscler sa technique lors des phases défensives. Sacrée meilleure joueuse en 2017 et 2019, la volleyeuse de 27 ans a terminé cette fois-ci, meilleure serveuse du tournoi. Une consécration pour cette joueuse expérimentée qui sort d’ailleurs d’une saison 2020-2021 impressionnante en France.

Laetitia Moma Bassoko a en effet remporté le doublé Championnat et Coupe de France avec l’ASPTT Mulhouse cette année. Elle décroche par ailleurs le titre de « Meilleure attaquante » de la Ligue A avec un total de 422 points. Une référence qui a contribué à l’amener en Corée du Sud, l’un des meilleurs championnats de la planète. Après avoir porté les couleurs de quatre clubs français entre 2014 et 2021, elle va en effet évoluer la saison prochaine au GS Caltex, à Séoul.

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram