fbpx
French VERSION

Affaire Guélor Kanga : après deux reports, la nouvelle date du verdict fixée

Une nouvelle date est fixée pour le jugement du différend entre la FECOFA et la FEGAFOOT au sujet de Guélor Kanga.

De notre correspondant en RD Congo

Guélor Kanga.
Guélor Kanga.

Après deux reports, l’affaire Guélor Kanga sera tranchée lundi 24 mai par la Confédération africaine de football (CAF). L’annonce est faite à sportnewsafrica.com par une source proche de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

International gabonais d'origine congolaise, Guélor Kanga est accusé par la FECOFA d'usurpation d'identité. Son vrai nom serait Kiaku Kiaku Kiangani. Il serait né le 8 octobre 1985 à Kinshasa, de parents congolais. Alors que son passeport indique, par contre, qu'il est natif d'Oyem, le 1er septembre 1990.

La carte d'électeur de 2006

Depuis deux mois la FECOFA et la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) s'opposent sur ce dossier. Chaque camp déposant en effet à la CAF les documents censés lui donner raison.

Initialement fixé le 9 mai, le verdict de cette affaire a été reporté une première fois suite à l’introduction par la FECOFA de nouveaux éléments renforçant son dossier d'accusation, notamment la copie d’une carte d'électeur de Kanga délivrée en 2006 par l'ancienne Commission électorale indépendante (CEI) congolaise.

La joueur avait juré n’avoir jamais reçu de carte d'identité en RDC, alors que dans ce pays la carte d'électeur fait, en effet, office de carte d'identité.

La date de décès de la mère de Kanga

Une nouvelle fois programmé le 16 mai, le jugement de l’affaire sera encore une fois reporté. La FECOFA étant revenue à la charge en ajoutant dans le dossier d’accusation des éléments fixant la date de décès de la mère de Guélor Kanga en février 1986 à Kinshasa, soit quatre mois après la naissance du joueur dans la capitale congolaise.

Ce qui manifestement contredit les documents de la FEGAFOOT indiquant que Guélor Kanga est né à Oyem, au Gabon en 1990 alors que, selon la FECOFA, sa mère est décédée à Kinshasa quatre ans plus tôt.

Le 24 mai, l’affaire devrait être vidée. Si la CAF tranche en faveur de la RDC, les Léopards pourraient être remis dans le groupe des pays qualifiés à la CAN 2021 où figurent les Panthères du Gabon, qui les ont éliminés.

Masiala JONATHAN

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram