Affaire Naser: Miller-Uibo fulmine

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus AthlétismeAthlétismeFlash Infos

Affaire Naser: Miller-Uibo fulmine

La jeune athlète des Bahamas exprime sa consternation après que Salwa Eid Naser a été innocentée des accusations de dopage.

La Bahreïnie de 22 ans avait battu Shaunae Miller-Uibo aux Mondiaux 2019, en réalisant le troisième meilleur temps de l’histoire de la compétition. La Bahaméenne a dû se contenter de la médaille d’argent.

Pourtant, Salwa Eid Naser avait été épinglée trois fois entre mars et avril 2019, pour avoir manqué des contrôles anti-dopage. Une suspension l’avait visée en juin 2020, mais à titre provisoire. Mais le Tribunal disciplinaire mondial d’athlétisme a annulé la décision mardi.

Shaunae Miller-Uibo (left) was less happy with her 2019 world championship silver medal after she learned of gold medallist Bahrain's Salwa Eid Naser problems with doping testers. The bronze medallist was Jamaica's Shericka
Naser entourée de Miller-Uibo et de la Jamaïcaine Shericka sur le podium des Mondiaux 2019

Ce que la vice-championne du monde du 400 m a toujours du mal à gober. Elle dit tout de go. “Il y a eu tricherie et je pense qu’on doit avoir davantage d’explications de la part de World Athletics et de l’AIU. S’il vous plaît, Président Sebastian Coe, je pense que nous, athlètes, méritons une réponse détaillée évoquant tous les échecs de cette procédure.

L’AMA préoccupée

Dans un post sur Instagram, Shaunae Miller-Uibo interpelle la Fédé internationale d’athlé et l’unité d’intégrité (AIU). “Pourquoi aucune action n’a été entreprise alors que les règlements stipulent qu’en cas de trois manquements aux obligations de localisation en douze mois, une suspension d’un à deux ans peut être prononcée ?

Cependant, la championne bahaméenne n’est pas la seule préoccupée par cette décision concernant Naser. En effet, le président de l’Agence mondiale antidopage annonce que l’AMA procédera à l’analyse de ce cas. Il n’exclut pas de saisir le Tribunal Arbitral du Sport. “L’AMA exercera son droit de faire appel si nécessaire“, dit Witold Banka.

Courani DIARRA

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com