Afrobasket 2021 : Le Maroc se prépare en Turquie

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus BasketballBasketball

Afrobasket 2021 : Le Maroc se prépare en Turquie

La sélection marocaine entame sa préparation des éliminatoires de l’Afrobasket 2021. Le 5 national tient son camp d’entraînement en Turquie avant de se déplacer en Égypte pour le tournoi qualificatif.

16 joueurs ont ainsi été convoqués pour ce stage en vue du tournoi prévu du 27 au 29 novembre à Alexandrie. Et pour ces joutes, le sélectionneur marocain mise sur des basketteurs expérimentés. Mais également quelques nouveaux.

Ce sera, toutefois, sans certains des cadres comme Abdelhakim Zouita, Mustapha Khalfi, Zakaria El Masbahi ou encore Abderrahim Najah. Tous sont absents pour des raisons non communiquées par les responsables de l’équipe. Certains sont certes âgés, mais figurent tout de même parmi les meilleurs joueurs à l’échelle nationale.

L’équipe sera donc menée par le capitaine Mohamed Choua (27 ans), ancien de l’AS Salé et du FUS de Rabat. Le pivot devait rejoindre l’Étoile Angers en 3e division française. Il a notamment participé à l’Afrobasket 2017 en Tunisie et au Sénégal. Le Maroc avait décroché une inattendue 4e place à ce tournoi. Il s’agit d’ailleurs du meilleur résultat du 5 national marocain depuis la médaille de bronze décrochée en 1980. Une éternité !

Outre Choua, le coach Naoufal Uariachi pourra également compter sur Jihad Benchlikha, l’arrière des Forces armées royales (FAR). Le joueur de 28 ans a aussi déjà disputé le tournoi continental. Tout comme Abdelali Lahrichi (AS Salé) qui était aux tournois de 2013 et 2017.

Quant à l’expérimenté Soufiane Kourdou, il sera aussi un atout majeur pour les Lions de l’Atlas. Outre l’Afrobasket 2017, le pivot de 35 ans avait également brillé à la Coupe arabe en Égypte la même année. Il avait terminé meilleur marqueur (18,6 points en moyenne).

De son côté, l’ailier fort Othmane El Gana (2,05m) constitue une belle arme pour l’équipe de Naoufal Uariachi. Après ses débuts avec le Wydad Casablanca en 2011, il a été champion du Maroc en 2013 avant de rejoindre Ifrane Michlifene. El Gana évolue désormais avec Vitry-le-François, en France (N3).

Le sélectionneur mise aussi sur Hamza Foulani (AS FAR) et Soufiane Nadim (FUS de Rabat). Ils sont membres de l’équipe qui a terminé au pied du podium lors du dernier Afrobasket.

De jeunes pousses et des expatriés

Au-delà de ces talents reconnus, le coach offre l’opportunité à de jeunes pousses en quête d’expérience au plus haut niveau. C’est le cas du longiligne Anass El Moussaoui, 20 ans. Ce joyau s’est, en effet, bien distingué aux Jeux africains de Rabat en basket 3X3.

«Ce groupe est choisi suivant la politique de rajeunissement de la sélection. Notre objectif est de construire un groupe compétitif au niveau africain dans les trois ou quatre prochaines années», explique le coach interrogé par SNA. Justement, ces éliminatoires de l’Afrobasket devront servir de tremplin.

Naoufal Uariachi ne se fait toutefois pas beaucoup de souci malgré l’absence de compétition nationale depuis deux ans. «Nous sommes appelés à nous adapter aux circonstances. Et à travailler dans le but de réduire le déficit qui existe entre nous et les autres sélections africaines qui se trouvent dans un stade avancé des préparations», soutient le technicien.

Cependant, Uariachi ne veut pas se fixer d’objectif très élevé, pour l’instant. Le coach marocain parie d’abord sur la construction d’une équipe sur la durée. Et pour lui, le ticket de l’Afrobasket 2021 ne devrait pas altérer les objectifs de « former et développer cette jeune équipe ».

Le Maroc débutera les hostilités le 27 novembre face à Cabo Verde. Avant de croiser le fer avec l’Ouganda, le lendemain. Et le choc nord-africain face aux Pharaons aura lieu le 29 novembre.

Momo HADJI

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com