fbpx
French VERSION
,

Angola : la réélection d’Artur Almeida remise en cause

Le tribunal provincial de Luanda a ordonné la suspension des actes juridiques pratiqués par la commission élection à la présidence de la Fédération angolaise de football (FAF) en novembre dernier. Cela fait suite au recours du candidat Norberto de Castro écarté lors du processus.

Artur Almeida

Il y a deux mois, Artur Almeida e Silva était reconduit à la présidence de la Fédération angolaise de football (FAF). Sauf que sa légitimité est contestée par Norberto de Castro candidat écarté de la course par la commission électorale et qui avait saisi les juridictions du pays. Mercredi dernier, le juge du tribunal provincial de Luanda a indiqué que « son recours est fondé».

Mieux, il a ordonné «de suspendre les effets des actes juridiques pratiqués par la commission électorale, en considération de l'investiture du candidat réélu, Artur Almeida e Silva». Une décision qui vient confirmer les réserves émises en son temps par le ministère de tutelle à travers une correspondance de son directeur national de la politique du sport.

En soulignant : «Il n’est pas prouvé qu’il y a une situation empêchant la participation du candidat Norberto de Castro, sur la base des motifs énumérés par la commission électorale». En effet, il lui était reproché d’avoir démissionné en 2016 du poste de vice-président qu’il occupait au sein de la Fédération angolaise de football.

Des acteurs demandent un nouveau scrutin

A la suite du verdict du tribunal révoquant la commission électorale, des dirigeants de club de la subdivision de Huila n’ont pas tardé à se faire entendre. Interpellés par la presse locale, ils demandent l’annulation du processus ayant conduit à la réélection de Artur Almeida e Silva et la tenue d’une nouveau scrutin.

Selon le président de Sport Cubango Jacques da Conceiçao, « ce n’est qu’ainsi que les problèmes qui se posent au niveau de l’instance dirigeante du football seront surmontés. Et que le président puisse diriger dans les quatre prochaines années sans accroc ». Pour le directeur sportif de Clube Deportivo Ezequias Domingos, «il faut une plus grande transparence avec la mise en place d’une commission qui connait les lois».

En attendant, Artur Almeida e Silva reste aux commandes. Pour rappel, il avait gagné avec 70 voix devant Fernando da Trindade Jordão (59), António Gomes (28) et José Macaia (8).

Yacine DIENG

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram