fbpx
French VERSION

Arsenal: Aubameyang, l’ombre de lui-même

Pierre-Emerick Aubameyang aura connu jusqu’au bout, une saison compliquée. Entre maladie, blessures et mauvais résultats, l’attaquant d'Arsenal pèse moins cette année dans les défenses adverses. On est loin de ses 30 buts en moyenne par saison.  

Pierre-Emerick Aubameyang traverse une saison compliquée en Premier League

On connaissait Pierre-Emerick Aubameyang plus tranchant que ça. Mais, cette année, l’international gabonais est loin de ses standards habituels.  Car, cette saison 2021/2022,  la «Panthère» n’est que l’ombre de lui-même. Son état de forme actuel n’est pas sans conséquence pour son club, Arsenal, qui occupe une triste 9ème place en championnat avec 49 points.

L’ancien joueur de Dortmund avait pourtant l’habitude de régaler match après match. À chaque fois que l’attaquant gabonais foulait les pelouses de la Premier League, on pouvait s’attendre à un éclair de génie. Ses accélérations foudroyantes, son sang-froid devant les buts, faisaient mal aux défenses anglaises.

 Moins décisif cette saison

Aubame affiche alors des statistiques incroyables. En 2018/2019 et 2019/2020, le capitaine des Gunners avait claqué 31 buts puis 27 buts, toutes compétitions confondues. Sans compter son apport dans le jeu du club londonien. Un vrai meneur d’homme.

Mais depuis quelques mois, le joueur de 31 ans est notamment méconnaissable. Il est beaucoup moins décisif (14 buts, toutes compétitions confondues) cette saison. Son apport dans le jeu d’Arsenal se fait moins sentir. Le Ballon d’or africain en 2015 est devenu fantomatique.

Qu’arrive-t-il alors au redoutable buteur qu’il était ? S’il accuse certes le coup de l’âge à bientôt 32 ans (il fêtera ses 32 ans en juin), sa méforme s’explique en plus,  par ses blessures récurrentes et ses quelques embarras avec son coach.

Le joueur a en effet connu, des fortunes diverses cette saison. Entre sanctions de son entraineur, Mikel Arteta, pour des raisons disciplinaires, nombreuses blessures, et une malaria qu’il a contractée dernièrement, après un voyage avec sa sélection nationale. Les obstacles pour s’épanouir pleinement  n’ont pas donc manqué pour lui cette année.

L'international gabonais doit alors vite tourner cette page sombre de sa carrière pour enfin retrouver son mordant la saison prochaine. A quatre journées de la fin de la Premier League, il peut toujours terminer en beauté et améliorer son capital, partir en vacance la tête libérée, afin de "revenir plus fort", comme il le promet.

Jules DIA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram