fbpx
French VERSION

Athing Mu, la future Caster Semenya

Alors que Caster Semenya se bat toujours contre World Athletics afin de pouvoir s’aligner à nouveau sur 800 m, une nouvelle étoile d’origine africaine apparait. Il s’agit d’Athing Mu. L’américaine de 18 ans, née de parents soudanais, vient de battre en moins d’un mois les records du monde en salle du 400 et du 800 m (juniors).

Athing Mu vient d'établir deux records du monde en moins d'un mois
Athing Mu vient d'établir deux records du monde en moins d'un mois

Athing Mu, retenez bien ce nom ! Voilà très certainement la future reine du 800 m dames. A 18 ans, elle a tous les atouts pour être l’héritière de la Mozambicaine Maria Mutola et la Sud-Africaine Caster Semenya. Ces deux femmes ont, en effet, régné tour à tour sur les deux tours de piste. Semenya aurait pu étendre sa domination sur encore deux ou trois ans. Mais World Athletics lui prive de sa discipline de prédilection depuis 2019. En son absence, l’Ougandaise Halimah Nakaayi remporte l’or aux Mondiaux de Doha et sera certainement la favorite aux prochains JO.

Au-delà de Tokyo cependant, Nakaayi devrait sûrement faire avec la concurrence d’Athing Mu. Elle ne coure pas toutefois sous une bannière africaine. Athing Mu est américaine. Mais ces parents sont issus du Soudan et sont arrivés aux USA en tant que réfugié, juste avant sa naissance en 2002.

Athing Mu établit 2 records du monde en moins d’un mois

La petite adolescente qui a commencé à courir depuis ses six ans est aujourd’hui la meilleure de sa génération. En effet, elle entame l’année 2021 sur les chapeaux de roues. En moins d’un mois, Athing Mu vient de battre les records du monde en salle (juniors) du 400m et du 800 m.

D’abord le 6 février dernier, elle efface des tablettes Sanya Richards-Ross (50,82) en terminant le tour de piste en 50’’52 (le 50’’36 de Sydney McLaughlin n’a pas été ratifié par World Athletics). Et samedi donc, Athing Mu est entrée dans les annales des deux tours de piste en terminant sa course en 1min, 58sec40. La précédente meilleure marque féminine au 800 m (juniors) appartenait à la Britannique Keely Hodgkinson (1min59sec03) depuis le 30 janvier dernier.

Athing Mu est donc bien en avance sur ses temps de passage. Et elle pourrait ainsi illuminer les championnats du monde de Budapest (2023) ou encore les JO de Paris (2024).

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram