fbpx
French VERSION

Athlétisme : les meilleures perf’ sud-africaines de 2020

Afrique du Sud aux relais mondiaux

Alors qu’une grande partie de la saison d'athlétisme a été perturbée par la pandémie du Covid-19, certains athlètes sud-africains ont tout de même réussi des performances remarquables. Voici les meilleures marques sud-africaines en 2020.

Akani Simbine : A Tshwane le 14 mars dernier Akani Simbine a bouclé le 100 m en 9s91. Il échouait ainsi à deux centièmes de son propre record (9s89). Qui est tout simplement le record d’Afrique du sud depuis 2016. Jusqu’au mois juillet d'ailleurs, cette belle performance était la meilleure de l’année sur 100 m. Mais, elle sera cependant effacée par l’Américain Michael Norman, auteur d’un 9s86 le 20 juillet. Akani confirme toutefois qu’il est actuellement le meilleur sprinteur africain.

Wayde van Niekerk : Le roi du 400m a très peu couru cette année. Même pas cinq compétitions officielles. Son retour à la compétition avait en effet été freiné par une infection au coronavirus. Mais Wayde van Niekerk a tout de même eu le temps de faire un 45s58 sur le tour de piste à Bellizona en Suisse. Aucun sud-africain n’a fait mieux sur 400 m en 2020. C’est cependant loin du niveau de Van Niekerk, détenteur du record du monde de la distance (43s03). C’est l’Américain Justin Robinson qui reste le plus rapide du monde sur 400 m en 2020 avec un 44s91 réalisé le 30 mars.

Cheswell Johnson : À seulement 21 ans, Cheswell Johnson a été le meilleur sud-africain au saut en longueur en 2020. Il a effectué un bond de 8,20 m le 1er février à Johannesbourg. Pourtant Cheswell Johnson n’a pas encore réussi les minima pour les JO de Tokyo. Il lui reste de 2cm.

Caster Semenya : La star du demi-fond, Caster Semenya a dominé le classement du 200m féminin, avec un temps de 23’42 à Tshwane en mars. Cependant, à cause des règles de la Fédération internationale Semenya n’a pas couru le 800m, sa discipline de prédilection. En son absence, c’est l'espoir de 18 ans, Prudence Sekgodiso qui domine les deux tours (2’ 02’’16).

Zinzi Chabangu :  Elle est devenue la première sud-africaine à dépasser les 14 mètres au triple saut. Elle a effectivement été mesurée à 14,03m aux championnats AGN de Tshwane en mars. C’est cependant la 21e performance mondiale de l’année sur le triple saut féminin. Cette discipline est dominée cette année par la Vénézuélienne Rojas, élue meilleure athlète féminin de 2020.

Phatu Maswanganyi : Chez les juniors, Phatu Maswanganyi s’illustre. Il a réussi un temps de 10,06 au 100 m masculin. Pour sa part, Kyle Rademeyer franchit la barre des 5,55 m au saut à la perche masculin. Et Nolwazi Mashaba fait un bond de 13,13 m au triple saut féminin. Ces trois athlètes établissent les meilleures marques de leur catégorie en 2020 en Afrique du sud.

Par ailleurs, trois records nationaux ont également été enregistrés chez les jeunes. Emel Kaiser fait, en effet, un temps de 13,26 au 110 m haies garçons. Alors que Reze Coetzer a lancé à 60,06 m au marteau des filles. Et enfin, Janise Nell a arrêté le chronomètre à 25’01’’00 au 5 000m marche (filles).

Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram