Athlétisme (Russie) : 5, 3 millions d’euros à payer avant le 15 août

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus AthlétismeArticlesAthlétismeAutres SportsCompétitions d'AthlétismeCoupe du MondeSport News AfricaUNE

Athlétisme (Russie) : 5, 3 millions d’euros à payer avant le 15 août

La Fédération internationale d’athlétisme a donné un nouveau délai à la Fédération russe d’athlétisme pour s’acquitter de ses amendes, évaluées à 5,3 millions d’euros. Si le paiement n’est pas effectué d’ici le 15 août, une procédure d’exclusion sera enclenchée et les athlètes russes risquent d’être absents à Tokyo 2020 et même Paris 2024.

Verra-t-on des athlètes russes aux JO de Tokyo 2020, prévus dans un an ? Il y a, en tout cas, une grosse incertitude. Une menace pèse sur la Fédération russe d’athlétisme (Rusaf) qui a été au cœur d’un vaste scandale de dopage institutionnalisé entre 2011 et 2015. Condamnée à payer 6,3 millions d’euros (4,2 milliards) à la Fédération internationale, la Rusaf tarde à s’acquitter de son amende.

World Athlétics qui avait fixé le délai de versement de la somme au 1er août lui accorde deux semaines de plus (15 août). «La recommandation faite jeudi par la Taskforce d’exclure la Rusaf de la Fédération internationale est suspendue, mais elle prendra immédiatement et automatiquement effet, si la Russie ne paie pas ses amendes avant le 15 août» indique un communiqué de la Fédération internationale.

Si la Rusaf est exclue pour 4 ans, aucun athlète russe ne pourra prendre part aux compétitions internationales dont les JO 2020 à Tokyo dans un an et Paris 2024. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a, par ailleurs, déjà suspendu pour quatre ans l’agence russe antidopage. Cette dernière conteste la décision et fait appel devant le tribunal arbitral des Sports. Le verdict est attendu au mois de novembre prochain.

Yacine DIENG

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com