fbpx
,

Continental Tour Gold : les Africains se déchaînent à Gaborone

Gaborone, a accueilli, ce samedi la première étape du Continental Tour Gold. Et les Africains ont été époustouflants. Plusieurs records ont été enregistrés dans la capitale Botswanaise.

Letsile Tebogo meeting Gaborone 200m MPM
Letsile Tebogo signe la meilleure performance mondiale de l'année sur 200 m

Le Botswana a réussi son pari. Le meeting de Gaborone, dans le cadre du Continental Tour Gold, a enregistré de belles performances. Et la star locale Letsile Tebogo n’a pas déçu. Le sprinteur a survolé le 200 m, signant dans la foulée la meilleure performance mondiale de l’année. L’athlète de 19 ans a claqué un temps de 19s87. Il termine loin devant Le Canadien Aaron Brown (20s00) et le Libérien Joseph Fahnbulleh (20s14).

Le recordman U20 du 100 a toutefois du se contenter de la deuxième place de la distance reine de l’athlétisme. La course a été dominée par le Kényan Ferdinand Omanyala qui n’a laissé aucune chance à Tegogo. Le champion d’Afrique et recordman d’Afrique du 100 m a signé un chrono de 9s78. Le médaillé olympique et mondial américain du 200 m, Kenny Bednarek, qui comme Tebogo courait son premier 100 m de la saison, a terminé troisième en 10.s02.

Sur le même sujet : Letsile Tebogo, l'incarnation d'Usain Bolt

Malgré cette deuxième place, le Botswanais était aux anges. « Au 200 m, mon corps ne répondait pas, mais j'en suis fier car cela me montre que je peux continuer à avancer. Dans la courbe, j'étais au coude à coude avec Aaron Brown, mais dans les 50 derniers mètres, j'ai eu ce dernier coup de pied et j'ai réussi à terminer la course », a déclaré Tebogo après ses célébrations avec les fans lors de son tour de victoire. « Je suis vraiment content pour le public, car cela montre que les Botswanais aiment le sport. Ils devraient toujours venir en nombre, afin qu'ils puissent faire grandir le sport».

Samukonga Muzala et Mary Moraa explosent le 400 m

Samukonga Muzala a surclassé ses adversaires au 400m. Le Zambien de 20 ans s'est imposé avec un temps canon de 43s91. C’est le premier athlète à descendre, cette année, la barre des 44 secondes sur le tour de piste. Il détrône ainsi le Sud-Africain Wayde Van Niekerk, auteur d’un 44s17 le 1er avril dernier en Afrique du sud. Il devance le champion olympique 2012 de la Grenade Kirani James (44d76) et Leungo Scotch du Botswana, qui a courru sous les 45 secondes pour la première fois avec 44d92.

Chez les dames, c'est la Kényane Mary Moraa qui l'emporte. La médaillée de bronze mondiale du 800 m a signé un nouveau record national du Kényan en 50s44. Son record précédent sur 400 m était de 50s67, réalisé lors de la réunion de la Diamond League à Bruxelles en septembre. Elle termine loin devant la Sud-Africaine Miranda Coetzee (51s14) et de la Jamaïcaine Candice McLeod (51s17).

Ese Brume, reine du saut en longueur

Le médaillé de bronze mondial du 1500 m en salle, Abel Kipsang s'est imposé au 800 m, tandis que la course féminine a été remportée par la finaliste olympique éthiopienne Habitam Alemu en 1mn59s35 devant la sud-africaine Prudence Sekgodiso en 2mn00s39.

La vice-championne du monde du saut en longueur Ese Brume a surclassé ses concurrente. Elle a remporté l'épruve ace un bond de 6,77 m. La Burkinabé Marthe Koala se contente de la deuxième place en sautant 6,69m. Elle améliore ainsi son record national du Burkina Faso.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram