fbpx
French VERSION

Dopage : le Maroc prend les devants pour les JO de Tokyo

Les athlètes seront sensibilisés au protocole antidopage des JO avant le rendez-vous de Tokyo.
Les athlètes seront sensibilisés au protocole antidopage des JO avant le rendez-vous de Tokyo.

Le dopage est un cauchemar pour les fédérations sportives vertueuses. Il arrive que des athlètes participant aux Jeux olympiques (JO) soient pris la main dans le sac pour usage de substances illicites, par mégarde ou par simple volonté personnelle de fraude.

Pour éviter de telles déconvenues, le Comité national olympique marocain (CNOM) a réuni les différentes fédérations afin de détailler les règles antidopage qui seront appliquées avant et pendant les JO de Tokyo (23 juillet au 8 août prochain).

Un guide a ainsi été mis en place afin de communiquer tous les détails relatifs aux contrôles antidopage. On y retrouve, entre autres, les créneaux horaires, les groupes cibles, les substances interdites, le mode de consommation de compléments, l’achat de médicaments au Japon…

Bientôt les tests antidopage

Ces dernières années de nombreux athlètes marocains ont été épinglés pour dopage. Ces affaires ont terni l’image de l’athlétisme national et le legs des ambassadeurs qui ont contribué à son rayonnement : Hicham El Guerrouj, Nawal El Moutawakil, Nezha Bidouane, Said Aouita, Abdelaâti Iguider... Pour recouvrer sa crédibilité, le Maroc a créé une agence antidopage (AMAD).

Le Comité international olympique (CIO) et l’Agence de contrôle internationale (ACI) peuvent entamer les tests antidopage dès le vendredi 14 mai, a averti le CNOM. L'instance a aussi mis l’accent sur l’accompagnement médical qui sera offert à ses athlètes avant, pendant et après les Jeux. Sans oublier les mesures de lutte contre la pandémie Covid-19 arrêtées par le CIO et le comité d’organisation Tokyo-2020.

Onze disciplines, 36 athlètes...

En plus de ces actions d'information, des rencontres individuelles seront tenues avec les fédérations afin de traiter tous les points relatifs aux JO (accréditation, logistique, médical, préparation, etc.).

A ce stade, le sport marocain a obtenu la qualification olympique dans 11 disciplines, soit 36 sportifs ayant déjà leur ticket ou ayant réalisé les minimas olympiques. L’athlétisme domine (13), suivi de la boxe (7) et des sports équestres (5).

D’autres sports sont toujours en course pour la qualification olympique : beach-volley, judo, karaté, haltérophilie, golf, natation, skateboard et triathlon.

Le CNOM publiera la liste finale des sportifs qualifiés le 5 juillet prochain.

Mohamed HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram