fbpx
French VERSION

JO 2021-10 000 m (F) : un podium 100% «Made in Éthiopie»

un trio d'origine éthiopienne sur le podium
Un trio d'origine éthiopienne sur le podium du 10 000 m F

Et de trois pour Sifan Hassan. La Néerlandaise d'origine éthiopienne a remporté sa troisième médaille des Jeux olympiques de Tokyo, en dominant le 10 000 m, après l'or sur le 5 000 m et le bronze sur le 1 500 m.

Alors que les conditions climatiques étaient peu favorable ce samedi (chaleur, humidité), la Néerlandaise a laissé pendant longtemps sa principale adversaire, la recordwoman du monde Letesenbet Gidey, tenir les rênes du 10 000 m, avant de renverser la vapeur sur les dernières 200 m.

La foulée souple, courant dans un rythme soutenu, l'Éthiopienne a  avalé la piste, enchaînant les kilomètres sous les 3' (plus de 20 km/h). Derrière, toutes les filles perdaient le contact une par une, jusqu'à ce qu'il ne reste que la Bahreini Kalkidan Gezahegne et Hassan.

Kalkidan Gezahegne, originaire d'Ethiopie remporte l'argent aux JO

Malgré cette constance, Gidey n’est pas parvenue à se défaire de ses deux poursuivantes. L’Ethiopienne va même craquer sur les dernières mètres avant la ligne d'arrivée pour ne terminer que troisième de la course, elle qui était si bien partie.

Au final, la plus haute marche du podium va ainsi donc revenir à l’insatiable Sifan Hassan qui, grâce à sa pointe de vitesse et bien qu'elle soit dans la fin de sa sixième course en une semaine, avait encore les jambes pour venir s'adjuger l'or (29'55''32) devant Gezahegne (29'56''18) et Gidey (30'01''72).

La Néerlandaise domine ainsi un podium aux racines éthiopiennes. Hassan a en effet grandi dans le pays d'Afrique de l'Est avant d'arriver en tant que refugiée aux Pays-Bas en 2008 à l'âge de 15 ans. Gezahegne, quant à elle, courait aussi pour l'Ethiopie avant d'être naturalisée par la Bahrain en 2013.

Une belle prouesse. A 28 ans, Sifan Hassan réussit ainsi à remporter une improbable collection. Non sans fatigue. En effet, pour la première fois de la semaine, elle a dû reprendre son souffle sous une tente de l'organisation, demandant de l'eau pour se rafraîchir.

Jules DIA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram