fbpx
French VERSION

JO 2021-Athlétisme : les Africains au rendez-vous

L’Ethiopien Lamecha Girma en finale du 3000 m steeple hommes 

L’Ethiopie et le Kenya pour des médailles en 3000m steeple

L’Ethiopien Lamecha Girma s'est qualifié pour la finale du 3000 mètres steeple hommes aux Jeux olympiques, vendredi 30 juillet, avec le meilleur temps de la manche en 8’09’’83. Il faudra ainsi, sans doute, compter sur lui pour décrocher une médaille lors de la finale, lundi 2 aout.

Lamecha Girma ne sera pas le seul Ethiopien à s’aligner sur la ligne de départ le jour J. Son compatriote Getnet Wale également qualifié avec un chrono 8’12’’55, sera de la danse.

Avec 9 médailles d’or olympiques consécutives en steeple-chase depuis 1984, la grande nation d’athlétisme, le Kenya sera également représenté lors de la finale du lundi.

En l’absence du champion en titre Conseslus Kipruto, qui n'a pas réussi à se qualifier pour les Jeux, le Kenya se tournera vers Abraham Kibiwot. Ce dernier a obtenu son ticket pour la finale avec un temps de 8’12’’25. Le Kenya pourra également compter sur son autre coureur, Benjamin Kigen qui s'est qualifié avec le meilleur temps de sa saison de 8’10’’80.

Le Maroc dans la danse

Grâce à Soufiane El Bakkali et Mohamed Tindouft, le Maroc tient sa place en finale du 3 000 m steeple aux Jeux olympiques de Tokyo. Avec un chrono de 8 min 19 sec 00, Soufiane El Bakkali a assuré sa qualification en terminant en tête de la 3e série des qualifications. Il a ainsi devancé le Finlandais Topi Raitinen (8'19''17) et le Français Alexis Phelut (8'19'' 36).

le Marocain Soufiane El Bakkali en finale du 3000 m steeple

Pour sa part, Tindouft a validé son billet en occupant la 5e place de la première série des qualifications en 8'15'' 91, réalisant ainsi le quatrième meilleur temps des qualifications.

Le Bénin et l’Ouganda tiennent leur ticket pour les demi-finales du 800 m

Ce vendredi 30 juillet, lors de la deuxième des six séries du double tour de piste féminin, Noelie Yarigo a fini deuxième de sa série derrière la Jamaïcaine Natoya Goule avec un temps de 2’00’’11. Elle sera ainsi de la partie pour les demi-finales du 800 m. Une qualification qui est pour la béninoise sa quatrième demi-finale mondiale consécutive. Elle avait déjà atteint ce stade de la compétition lors des Jeux de Rio (2016), puis lors des Mondiaux de Londres (2017) et de Doha (2019).

Le duo ougandais de demi-fond, Halima Nakaayi et Winnie Nanyondo, se sont également qualifiées pour les demi-finales du 800 m après avoir couru dans leurs séries respectives au stade olympique de Tokyo la nuit du jeudi au vendredi 30 juillet.

L'athlète ougandaise Winnie Nanyondo qualifiée pour les demi-finales en 800 m

Nanyondo, 27 ans, a terminé 2e de la première manche en 2’02’’02, décrochant ainsi une qualification automatique pour la demi-finale prévue samedi. Halimah Nakayi, quant à elle, n’a pas connu un départ parfait, terminant 4e de la deuxième série en 2’00’’92. Toutefois, à défaut d’une qualification automatique, Halimah a tout de même obtenu son ticket pour les demi-finales grâce à son chrono.

A noter aussi que cinq Africaines sont qualifiées en demi-finales du 100 m. Elles tenteront de se hisser en finale, ce samedi 31 juillet.

Jules DIA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram