fbpx
French VERSION

JO 2021 : ces athlètes africains disparus en pleine compétition olympique

L'haltérophile ougandais Julius Ssekitoleko est retrouvé 4 jours après sa disparition au  Japon.
L'haltérophile ougandais Julius Ssekitoleko est retrouvé 4 jours après sa disparition au Japon.

Julius Ssekitoleko a été retrouvé par la police japonaise. Sa cavale n'a duré que quatre jours. L’haltérophile ougandais avait pris la poudre d’escampette vendredi 16 juillet. Le sportif de 20 ans avait disparu de l'hôtel d'Izumisano, près d'Osaka (ouest). Julius Ssekitoleko, avait remporté récemment la médaille de bronze aux Championnats d'Afrique d'haltérophilie. Après cet exploit, le nom de l'athlète est mis sur une liste d'attente pour les JO. Mais il a récemment perdu tout espoir de participer pour des raisons de quotas olympiques. Il devait rentrer prochainement dans son pays.

En 2012 à Londres, sept athlètes du Cameroun ont disparu durant leur séjour en Angleterre pour les Jeux olympiques. David Ojong, chef de la délégation camerounaise aux Jeux avait même donné des explications sur la fuite des athlètes. Drusille Ngako, la deuxième gardienne de l'équipe de football, c’est elle qui est la première à prendre la poudre d'escampette. Quelques jours plus tard, le nageur Paul Ekane Edingue a disparu de sa chambre. Les autres disparus sont cinq boxeurs éliminés dès les premiers tours. Il s’agit de Thomas Essomba, Christian Donfack Adjoufack, Abdon Mewoli, Blaise Yepmou Mendouo et Serge Ambomo.

Raisons économiques ou politiques

En 1996, à Atlanta, presque toute l’équipe féminine de basket de la République démocratique du Congo (RDC) , a profité de sa participation aux JO  pour rester aux Etats-Unis. En 2001,106 athlètes ont réclamé l’asile politique au Canada après les IVe Jeux de la francophonie. En 2002, il ne restait que dix des trente membres de  la délégation de la Sierra Leone. C'était lors des Jeux du Commonwealth organisés à Manchester.

Les causes de ces défections sont d’ordre économique dans la plupart des cas. Le plus récent est celui de Julius Ssekitoleko. Une note retrouvée dans la chambre de l’athlète explique les raisons de cette fuite. En raison de la dureté de la vie en Ouganda, il ne veut pas y retourner. Il désire s’installer et vivre au Japon selon les autorités japonaises.

Le 13 août 2012, la BBC a rencontré dans un lieu secret à Londres, cinq d’entre les Camerounais qui ont déserté les JO en Angleterre. Les athlètes ont dit avoir subi des menaces de la part de responsables de leur délégation.

Frédéric SOHOUNDE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram