fbpx
French VERSION

JO 2021 : Chioma Ajunwa, footballeuse et sauteuse

Chioma Ajunwa
Chioma Ajunwa

Son coup d’essai, elle en a fait un coup de maître. En 1996 aux Jeux olympiques d’Atlanta, Chioma Ajunwa saute à 7,12 m lors de sa première tentative. Suffisant pour décrocher la médaille d’or. Elle entrait ainsi dans l’histoire, étant la première athlète nigériane médaillée d’or olympique. Athlète pluridisciplinaire, elle a concouru au 100m, au 200m et au saut en longueur, pour plusieurs distinctions en Afrique et dans le monde.

Chioma Ajunwa-Opara est née le 25 décembre 1970. Elle est la benjamine d’une famille de neuf enfants. Elle est très jeune lorsque son père décède. Sa jeunesse se passe dans une famille pauvre. Elle commence donc l’athlétisme au collège. A ses 18 ans, elle ne pouvait s’inscrire à l’université, faute de moyens.

Sa passion pour le sport ne concernait pas seulement l’athlétisme. Puisqu’elle a été footballeuse professionnelle. Elle a même participé à la Coupe du monde en 1991. Mais, elle a décidé finalement d’arrêter. Selon elle, on ne lui donnait pas assez sa chance. Elle opte donc pour l’athlétisme.

Une Coupe du monde à son palmarès

Chioma Ajunwa a plusieurs récompenses. Aux Championnats d'Afrique 1989 à Lagos au Nigeria, elle est notamment médaillée d’or.  Elle remporte aussi une médaille de bronze du relais 4x100 mètres aux Jeux du Commonwealth 1990. Par la suite, c’est l’or aux Championnats d’Afrique de 1990 disputés au Caire en Égypte. Lors des Jeux africains de 1991 au Caire, elle est médaillée d’or du relais 4x100m. Après ces jeux, elle est alors suspendue 4 ans pour n’avoir pas réussi un test antidopage.

Elle revient ensuite pour remporter l’or aux JO de 1996. Lors des Championnats d’Afrique d’athlétisme de 1998 à Dakar, elle remporte également la même breloque au saut.

Mais elle peine à s’imposer aux Championnats du monde d’athlétisme où elle finit 4ème en 2001 à Edmonton, au Canada, au relais 4 × 100 mètres.

Une égérie de la lutte antidopage

Chioma Ajunwa a fait de la lutte contre le dopage un sacerdoce. En 2010, elle participe à une session organisée par la Fédération d’athlétisme du Nigéria (AFN). Son engagement et son parcours serviront peut-être d’exemple aux jeunes athlètes africains qui veulent briller.

 Oumar NDONGO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram