fbpx
French VERSION

JO 2021 : les infos du dimanche 1er août

Tobi Amusan.
La NigérianeTobi Amusan représente une belle chance de médaille au 100 m haies

Akani Simbine évoque son avenir

Akani Simbine a fini 4ème en finale du 100 m aux Jeux olympiques de Tokyo. Le Sud-africain échoue en effet au pied du podium, mais se tourne déjà vers l’avenir et les prochaines échéances. «Tout peut arriver dans une finale et le meilleur a gagné», a-t-il expliqué. «Cela va me motiver encore plus, m'entraîner encore plus dur et l'année prochaine être un athlète plus rapide et meilleur»poursuit ainsi le sprinteur.

Akani Simbine a encore quelques belles années devant lui pour espérer réaliser son rêve de médaille olympique. Il compte bien revenir dans les prochaines échéances. «Je crois toujours en deux autres Jeux olympiques, c'est mon objectif. Je ne vais pas m'arrêter après ça parce que je suis déçu. Je vais continuer, je crois que je peux gagner une médaille d'or, ça arrivera».

Selemon Barega : «je veux marquer l'histoire du 10.000 m»

Selemon Barega, récent champion olympique sur 10.000 m avec un temps de 27mn43s22 s'attaque désormais au record mondial (26mn11s00). L'Éthiopien veut également écrire sa propre histoire sur cette distance comme l'ont fait d'ailleurs, ses aînés Haile Gebrselassie et Kenenisa Bekelequi. «C'est bien connu que nous avons été (plusieurs fois) vainqueurs de la compétition du 10 000 m», a déclaré Barega dans World Athletics.

«Depuis que Kenenisa a gagné la dernière fois, nous n'avons pas pu remporter de médaille d'or. Je suis très fier. Cela signifie beaucoup pour moi. Même à l'avenir, je veux marquer l'histoire (du 10.000 m) comme mes anciens collègues. J’espère participer à beaucoup de Jeux olympiques», confie le jeune champion olympique. En attendant de frapper encore fort au 5000 m, Barega vise notamment le record du monde de Cheptegei qui est de 26mn11s00. «C'est ma cible principale ( le record du monde). Je veux battre le record à l'avenir», martèle-t-il, ambitieux.

Tobi Amusan tient sa place pour la finale

Agé de 24 ans, l’athlète nigériane Tobi Amusan représente une belle chance pour son pays de remporter une médaille au 100 m haies femmes aux Jeux olympiques de Tokyo. Et pour sa première sortie, la sprinteuse n’a pas cependant du tout déçu. Elle a décroché son ticket pour la finale en franchissant, en première, la ligne d’arrivée dans la série 1. Son chrono : 12’’62 pas loin de son record personnel 12’’61.

Le Botswanais Isaac Makwala se hisse en demi-finales

Isaac Makwala verra bien les demi-finales du 400 m hommes aux Jeux olympiques de Tokyo. Le Botswanais a donc validé son ticket ce dimanche avec un chrono de 44″86. Il s’est ainsi imposé dans la série 1 en s’emparant de la première place. Le vétéran de 34 ans, médaillé d’or aux Jeux Africains en 2015, a en effet devancé Kirani James de la Grenade (45″09) et le Belge Jonathan Sacoor (45″41).

Si le champion d’Afrique en 2012 s’est hissé en demi-finales, ce n'est pas le cas pour Bachir Mahamat. Le Tchadien est éliminé dès le premier tour, en finissant 8e de la même série avec un temps de 57″93.

Ese Brume atterrit en finale du saut en longueur

Ese Brume-JO-Nigeria-Saut en longueur

Ese Brume a tenu son rang. La Nigériane n’a pas alors manqué son entrée en lice dans l’épreuve du saut en longueur féminin aux Jeux olympiques de Tokyo ce matin, dimanche 1er août. Elle s’est qualifiée pour la finale en réalisant un saut de 6,76 m.

Si cette performance a été suffisante pour décrocher une place en finale, la détentrice du record d’Afrique en saut féminin, Ese Brume devra toutefois hausser son niveau mardi 4 août (date de la finale) pour espérer remporter une breloque.

Le Tunisien Ayouni bat le record national

Le Tunisien Abdessalem Ayouni ne sera pas en finale du 800 m des JO 2021. Le natif de Regueb (Sidi Bouzid) a en effet terminé à la sixième place de la première série, cet après-midi, dimanche 1er août. Néanmoins, avec un chrono de 1’44’’99, Ayouni a réalisé son meilleur temps sur la distance en améliorant le record national tunisien qui était 1’45’’17.

Le coureur de 27 ans, qui rêvait ainsi de disputer la finale du 800 m des JO 2021, va devoir patienter jusqu’aux prochains Jeux, Paris 2024, pour tenter une nouvelle fois d’atteindre son objectif.

Le successeur de Bolt est italien

Lamont Marcell Jacobs est le nouveau champion olympique du 100 m masculin. Il s’est imposé, ce dimanche 1er août, en finale de l’épreuve aux JO 2021. Il a signé un chrono de 9’’80, nouveau record d’Europe. Le sprinteur italien prend ainsi la succession d'Usain Bolt, triple vainqueur (2008, 2012 et 2016) de l'épreuve reine et retraité depuis 2017. Lamont Jacobs s’est imposé devant l’Américain Fred Kerley, arrivé deuxième à 9’’84, et le Canadien Andre de Grasse (9’’89).

L’Africain le mieux classé est le Sud-Africain Akani Simbine. Le tenant du record du continent a cependant échoué au pied du podium, à 9’’93.

La rédaction

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram