fbpx
French VERSION

JO 2021- Un pays une spécialité : les Kényans, rois incontestés du 3000m steeple

Les Kenyans rois du 3000m steeple
Les Kenyans, rois incontestable du 3000 m steeple

Le 3000m steeple est un domaine réservé au Kenya. Les Kenyans ne laissent que des miettes à leurs adversaires. Ils compte conforter leur suprématie aux Jeux olympiques Tokyo 2020.

Les Kenyans ont l'habitude de  rafler presque toutes les médailles lors des JO. Amos Biwott a ouvert la voie en 1968. Il  s’est en effet imposé aux Jeux olympiques de Mexico. Biwott est d’ailleurs le premier africain sacré sur cette distance. C’est le pionnier du règne sans partage des Kényans.

Depuis les  JO de Los Angeles 1984, l’or rentre au Kenya. A Barcelone, les Kenyans réalisent d'ailleurs un triplé inédit grâce à Matthew Birir, Patrick Sang et Moses Kiptanui. Ils rééditent cet exploit à Athènes 2004. Et Ezekiel Kemboi est le digne héritier de ces illustres champions. Le quadruple champion du monde est l’athlète le plus titré de l'épreuve avec deux médailles d’or olympique.

L’équipe kenyane de Tokyo, novice aux JO

A Tokyo toutefois, le Kenya arrive avec une équipe inexpérimentée. Leonard Bett, Abraham Kibiwott et Benjamin Kigen disputent en effet leurs premiers JO. Et il n'y aura pas de triplé pour les coureurs du Kenya puisque seuls deux seront en lice pour la finale, prévue lundi 2 août. Le benjamin de l'équipe Leonard Bett, 20 ans,  n'a pas pu se qualifier. Il  a terminé cinquième de sa série. Kibiwott et Kigen comptent cependant  réaliser le doublé.

Le Kenya espère ainsi faire mieux qu’à Rio 2016 où il n’avait glané que l’or olympique. Conselus Kipruto s’était en effet imposé avec un nouveau record du monde (8min 58s 81). Mais le champion olympique  n’a pas réussi à se qualifier lors des sélections olympiques de son pays.

 Girma, El Bakkali des adversaires redoutables

Lundi, lors de la finale, les Kenyans feront face à des concurrents redoutables. L’Ethiopien Lamecha Girma est, en effet, un gros morceau. Il a réalisé la meilleure performance de la saison en  8mn07s75. La menace marocaine plane aussi sur le sacre des Kenyans. Soufiane El Bakkali, vice-champion du monde vise une breloque à Tokyo. On aura donc un plateau de haute facture du 3000m steeple dans la capitale japonaise.

La Kenyane Chepkoech favorite du 3000m steeple

Chez les dames, aucune kenyane n'a pour l'instant gagné l'or olympique dans cette épreuve. Le 3000m steeple féminin n'a d'ailleurs fait son apparition qu'aux JO de Pékin 2008. Eunice Jepkorir avait fini deuxième lors de ces Jeux. A Rio, Hyvin Kiyeng, s'était adjugé l'argent. La vice-championne olympique vise l’or dans l’Archipel Nippone. Mais la grande favorite est sans doute, Béatrice Chepkoech. L’athlète de 30 ans est en effet la recordwoman de l'épreuve. Quatrième à Rio, la championne du monde en titre veut la plus belle des breloques à Tokyo.

Amy WANE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram