fbpx
French VERSION

Meeting d'Oslo: des records et de belles performances pour les Africains

Yosmif Kejelcha signe la meilleure performance de l'année du 3000 m au meeting d'Oslo

Les athlètes africains ont survolé ce jeudi le meeting d'Oslo (Norvège), quatrième étape de la Wanda Diamond League. Et l'Éthiopien Yomif Kejelcha a signé la meilleure performance de l’année du 3000 m. Le double champion du monde en salle a réalisé un temps de 7mn26s25.

Kejelcha est désormais le 7ème homme le plus rapide de l’histoire de la distance en plein air. Il se hisse également à la troisième place du classement éthiopien derrière Haile Gebreselassi et Kenenisa Bekele. L’athlète effectuait pourtant son retour sur les pistes. C’est d’ailleurs la dernière apparition de Kejelcha avant les Jeux olympiques Tokyo 2020. Il révèle en effet qu’il  ne « ne s’alignerait plus avant Tokyo » et compte se  « concentrer sur l’entrainement.»

Les Kenyans Jacob Krop (7mn30s07) et Nicholas Kimeli (7mn33s05) ont terminé respectivement deuxième et troisième de la course.

La Kenyane Hellen Obiri, haut la main

Au 5000 m féminin, un alléchant duel a opposé la Kenyane Hellen Obiri et l’Éthiopienne Fantu Worku. Obiri a finalement pris le dessus  en 14mn26s38 devant Worka 26mn28s. La championne du monde signe ainsi sa première victoire dans la Diamond League cette saison. La médaillée d’argent des derniers Championnats du monde, Margaret Chelimo a pris la troisième place avec un temps de 14mn28s.24.

Marie Jose Ta Lou s’est, elle, bien illustrée au 100 m. L’Ivoirienne de 32 ans a enregistré un temps de 10.91s, soit son meilleur chrono de la saison. Elle devance la Britannique Daryll Neita (11.06) et la Suissesse Ajila Del (11.16). La vice-championne du monde de 2017 confie qu’elle est en forme et vise le podium aux Jo.

Yasser Triki, l'Algérien bondissant

Au triple saut, l’Algérien Yasser Triki s’est imposé avec un bond de 17.24m. Il a d’ailleurs effectué deux sauts de plus 17 m. Une belle performance avant l’échéance de Tokyo.

L’ougandaise Halima Nakaayi s’est contentée de la deuxième place du 800 m (1mn58s70). La championne du monde a en effet été battue par l’américaine Kate Grace en 1mn57s60. C’est tout de même une belle prestation pour Nakaayi. L’athlète de 26 ans revient d’une blessure. Et elle a couru sous les 2 minutes pour la première fois cette année.

Au 200 m, le Botswanais Isaac Makwala s’est adjugé la troisième place derrière les Canadiens André de Grasse et Aaron Brown.

Amy WANE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram