fbpx
French VERSION

Relais Mondiaux d’athlétisme : Où se situent les pays africains dans l’histoire ?

Les Nigérianes, médaillées d'or du 4X200 aux relais mondiaux d'athlétisme en 2015
Les Nigérianes championnes du monde du 4X200 en 2015

Le stade de Silésie sera donc le théâtre de la 5e édition des relais mondiaux d’athlétisme les 1er et 2 mai. Lancé par la Fédération internationale d’athlétisme (World Athletics) en 2014 au Bahamas, cet événement a lieu chaque deux ans depuis 2015. Si lors des trois premières éditions, il y avait 10 épreuves de relais au menu, il y en aura neuf cette année en Pologne comme d’ailleurs il y a deux au Japon.

Depuis le début de la compétition, les organisateurs ont ainsi distribué 114 médailles. Comme dans pratiquement tous les rendez-vous mondiaux d’athlétisme, les Etats-Unis possèdent le plus de breloques : 31 au total, 22 en or, 7 en argent et 2 en bronze. Un pays africain est toutefois sur le podium. Il s’agit, en effet, du Kenya qui compte 8 médailles (3 en or, 4 en argent et 1 en bronze) et qui se place derrière la Jamaïque (5 en or, 8 en argent et 6 en bronze).

Deux records kényans aux relais mondiaux d’athlétisme

Les relayeurs kényans ont même réussi à signer deux records dans ses championnats, au 4X1500 m. En effet, avec 14mn22s22, la sélection des hommes composée de Collins Cheboi, Silas Kiplagat, James Magut, Asbel Kiprop est la référence sur cette épreuve depuis 2014. Et chez les femmes aussi, Mercy Cherono, Faith Kipyegon, Irene Jelagat, Hellen Obiri règnent depuis la même année. Durant cette première édition, l’Ethiopie décroche de son côté son unique médaille aux relais mondiaux d’athlétisme. C’est une breloque en bronze aux 4X1500 m.

Excepté le Kényan, le Nigeria est le seul autre pays africain qui a pu remporter une médaille d’or. C’est, en effet, grâce au quatuor de feu Blessing Okagbare, Regina George, Dominique Duncan et Christy Udoh qui a gagné le titre au 4X200 m dames en 2015 au Bahamas. Elles ont battu en finale les Jamaïcaines et les Allemandes. Elles font donc mieux que le quatuor masculin nigérian (Folasade Abugan, Regina George, Omolara Omotoso, Patience Okon George), médaillé de bronze du 4X400 m, un an plus tôt.

Le Botswana et l’Afrique du Sud, vice-champions du monde

Par ailleurs en 2017, le Botswana termine vice-champion du monde du 4X400 m aux relais mondiaux d’athlétisme avec Isaac Makwala, Baboloki Thebe, Onkabetse Nkobolo et Karabo Sibanda. Et au Japon lors de la dernière édition, la sélection sud-africaine du 4X200 m remporte la médaille d’argent derrière les USA. L’équipe constituée de Simon Magakwe, Chederick van Wyk, Sinesipho Dambile et Akani Simbine établit d’ailleurs ce jour-là un nouveau record d’Afrique sur cette épreuve (1 min 20 s 42). Au total donc, les pays africains comptent 13 médailles sur 114 mises en jeu (4 en or, 6 en argent et 3 en bronze).

Demba VARORE

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram